Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Journée internationale de la femme passée inaperçue à Yamoussoukro
Publié le mercredi 9 mars 2016  |  AIP
Comment




Yamoussoukro - La Journée internationale de la femme (JIF) 2016, célébrée mardi dans le monde, est passée inaperçue pour la majorité des femmes de Yamoussoukro, particulièrement les vendeuses dans les marchés qui souhaitent qu’à l’avenir cette date soit marquée de grandes manifestations devant impliquer toutes les femmes de la capitale politique ivoirienne.

Dame Fatouma Koné, vendeuse de bananes braisées au grand marché de Yamoussoukro, dit ne rien connaître de la JIF, surtout que "personne ne m’a rien dit", a-t-elle ajouté.

Sa voisine, Juliette Konan, ne dit pas le contraire, elle qui se demande s’il ne s’agit pas de la fête des mères.

"Moi non plus je ne suis pas informée", a renchéri Kami Iritié, vendeuse d’escargots.

Elles souhaitent que les femmes de toutes les couches sociales soient désormais informées de la date de la célébration de la Journée internationale de la femme. "On pourrait ensemble célébrer cette journée de façon grandiose, soit à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, soit à la place Jean-Paul 2", proposent-elles.

Malgré les nombreux spots et communiqués diffusés sur les antennes des radios et de télévision concernant la JIF, les femmes des marchés de Yamoussoukro affirment ne pas être informées. "Nous nous rendons au marché très tôt le matin et rentrons tard dans la soirée toutes fatiguées et n’avons pas le temps de regarder la télévision", se justifient-elles, contrairement à Mme Diane Affoué Houphouët, vendeuse de pagne, qui, bien qu’informée de la célébration de la JIF, le 08 mars, "nous n’avons pas été invitées à une fête quelconque, tout se passe à Abidjan et donc nous sommes au marché pour nos activités", a-t-elle déclaré.



Les commerçantes de Yamoussoukro souhaitent la vulgarisation de la date de la JIF, la faire connaitre aux femmes et aux hommes pour que cette journée internationale de la femme soit célébrée avec faste et dans la joie dans toutes les villes de Côte d’Ivoire.
(AIP)
nam/akn/kp
Commentaires


Comment