Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

2600 T de cacao et 45 T de café commercialisés en 2014-2015 à Yamoussoukro
Publié le vendredi 18 mars 2016  |  AIP
Comment




Yamoussoukro, Le département de Yamoussoukro a commercialisé pour la campagne en cours, un volume de 2 600 T de cacao représentant un peu moins que celui de la campagne précédente, et 45 T pour le café, a informé la délégué régionale du Conseil du café-cacao, Mme Josiane Fléan.

Elle s’exprimait lors d’une réunion bilan à mi-parcours des activités du comité départemental de suivi (CDS) présidé par le secrétaire général de la préfecture de Yamoussoukro, Mme Ouattara Maténin.

« Concernant l’indice de qualité, le taux d’humidité est de 7,89% pour le cacao, en dessous de la norme certifiée de 8% avec un grainage de 89 fèves sur 100 grammes », a confié la délégué régionale. Elle a ajouté que pour le café, le taux d’humidité est de 12%, la norme étant de 13%. Mme Fléan a appelé les producteurs et acteurs de la filière à faire plus d’effort pour améliorer la qualité des produits.

Mme Fléan a également saisi l’occasion pour rappeler le prix d’entrée à l’usine du cacao qui est de 1 088 FCFA et de 1 000 FCFA le prix minimum garanti bord champ. « Le café vert décortiqué et bien séché a un prix d’entrée à l’usine de 748 FCFA et un prix garanti minimum de 670 FCFA » , a ajouté la délégué régionale, précisant que pour le café cerise, le prix à l’usine est fixé à 432 FCFA quand le prix minimum garanti est de et 355 F/kg.

La représente du Conseil du café-cacao à Yamoussoukro a informé en outre des projets de durabilité, à savoir le projet de relance caféière et le projet « Jeune agriculteur » qui envisage d’installer 1000 jeunes avec la mise à disponibilité des semences améliorées et de petits matériels agricoles. Le but est de continuer de positionner la Côte d’Ivoire au rang des grandes nations productrices de cacao et de café et de susciter une nouvelle classe de jeunes agriculteurs dynamiques et rompus aux bonnes pratiques agricoles.

« Yamoussoukro a une dotation de 70 000 ha en produit insecticide », a confié également la délégué régionale qui a fait savoir que ses services se préparent à la distribution des produits phytosanitaires aux potentiels bénéficiaires.

(AIP)
nam/cmas
Commentaires


Comment