Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Confondu au cerveau de l’attaque de Bassam, un ‘’accidenté de travail’’ interpellé à Abidjan
Publié le vendredi 25 mars 2016  |  APA
Attentat
© Abidjan.net par Serges T.
Attentat de Grand-Bassam: le ministre de l`intérieur, de la sécurité et le procureur de la République face à la presse
Mardi 22 Mars 2016. Abidjan. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité monsieur Hamed Bakayoko et le procureur de la République étaient face à la presse nationale et internationale pour faire le point de l’enquête relative à l`attentat survenu à Grand-Bassam.
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - Confondu au présumé cerveau de l’attaque terroriste de la Plage de Grand-Bassam non loin d’Abidjan, un ‘’accidenté de travail’’ qui se rendait au Centre Don Orion de Bonoua (Sud d’Abidjan) pour sa rééducation a été interpellé, vendredi, à Abidjan par la police nationale ivoirienne.

Selon un témoin oculaire joint par APA, des éléments du Commissariat du 33è arrondissement de Police, procédant à la vérification de l'identité des occupants d'un véhicule en partance pour Bonoua, ont interpelé un passager qui a été par la suite ‘'encagoulé'' pour sa sécurité et ‘'conduit'' au Commissariat.

Une autre source sécuritaire interrogée annonce que l'infortuné ‘'confondu'' à Kounta Dallah, le présumé cerveau de l'attaque terroriste de Grand-Bassam, par ses voisins du véhicule a été conduit par la suite à la Préfecture de Police d'Abidjan où il a été interrogé.

Il en ressort que le nommé Abdoulaye Sidibé, ex-employé de la société Gandour et victime d'un accident de travail, était en partance pour sa rééducation au Centre Don Orion de Bonoua, un hôpital spécialisé dans la prise en charge médicale des handicapés et autres traumatismes.

Kounta Dallah a été présenté, le mardi dernier, à Abidjan comme le principal suspect recherché dans l'enquête de l'attaque de Grand-Bassam. La photo de ce suspect a été présentée au cours d'une conférence de presse animée conjointement par le ministre d'Etat ivoirien, ministre de l'intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko et le Procureur de la République, Richard Adou sur l'évolution de l'enquête.

A ce jour, avait annoncé le Procureur de la République, 15 personnes ont été interpellées dans le cadre de cette enquête pour laquelle la Côte d'Ivoire bénéfice du « soutien précieux » de plusieurs expertises de différents pays notamment les Etats- unis (FBI), de l'Allemagne, du Maroc, de la France et d'Interpol.

Sur le bilan à ce stade, le Procureur Richard Adou avait également précisé au cours de cette conférence que l'on note « 19 décès, 33 blessés dont certains ont regagné leur domicile».
Grand-Bassam (non loin d'Abidjan), patrimoine culturel mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a été le dimanche 13 mars dernier, le théâtre d'une attaque terroriste revendiquée par Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

LS-MC
Commentaires


Comment