Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La 29ème Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique s’ouvre à Abidjan avec la rencontre des Experts
Publié le lundi 4 avril 2016  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture de la 29e conférence régionale de la FAO pour l`Afrique
La 29e conférence Régionale de la FAO pour l`Afrique s`est ouverte le lundi 4 avril 2016 à Abidjan dans la capitale économique ivoirienne.
Comment




La 29ème Conférence régionale de l’Organisation mondiale de l’Alimentation (FAO) s’est ouverte ce lundi à Abidjan avec la rencontre des Experts, en présence du ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly et du ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Kouassi Kobenan Adjoumani.

"La transformation des systèmes agroalimentaires africains pour une croissance inclusive et une prospérité partagée" est le thème de cette 29ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique. La sécurité alimentaire, la malnutrition et la bonne pratique agricole sont des thématiques qui seront abordées au cours de cette conférence, a indiqué Bukar Tijani, Sous-Directeur général et Représentant régional de la FAO pour l’Afrique.

Il a rappelé la décision des Chefs d’Etat à la Conférence de Malabo, d’œuvrer à éradiquer la faim d’ici 2025. Intervenant au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire, le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Kouassi Adjoumani Kobenan Kouassi a exprimé la reconnaissance de la Côte d’Ivoire à la FAO pour avoir choisi Abidjan pour abriter cette 29ème conférence.

Le ministre des Ressources Animales et Halieutiques a fait un exposé de la politique agricole de la Côte d’Ivoire. Il ressort de son discours, que la Côte d’Ivoire est engagé dans une dynamique d’autosuffisance alimentaire en œuvrant à l’amélioration des productions agricoles.

Les performances agricoles de la Côte d’Ivoire sont perceptibles à travers les productions records du cacao avec 18.000 tonnes de fèves et de l’Anacarde avec 70.000 tonnes, a indiqué le ministre. Il a par ailleurs affirmé que l’objectif de la Côte d’Ivoire est de parvenir à produire 50% de la production cacaoyère mondiale.

Conscient de l’impact de l’agriculture sur la société, les autorités ivoiriennes envisagent faire en sorte qu’elle se développe, ce d’autant plus que le secteur agricole constitue un pourvoyeur d’emploi notamment pour le jeunes et les femmes. Adjoumani Kobenan Kouassi a indiqué que le secteur privé et l’ Etat sont en parfaite symbiose dans la conduite de la politique agricole. Il en veut pour preuve les 16 milliards de F CFA que le secteur privé a débloqué sur 32 milliards, pour « améliorer les conditions de vie des populations ».

Conjointement organisée par le Gouvernement de la Côte d’Ivoire et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Conférence enregistre la participation de délégations ministériels et d’autres délégués de haut niveau des Etats membres de la FAO, de partenaires, de représentants des organisations de la Société Civile en Afrique et des médias. La rencontre de ce jour en dehors de l’ouverture officielle, concerne les experts.


Elisée B.
Commentaires


Comment