Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La justice déboute la seconde épouse de Gbagbo opposée dans une affaire au président du parti de l’ex-chef de l’Etat
Publié le mardi 5 avril 2016  |  Alerte Info
Conférence
© Abidjan.net par Atapointe
Conférence de presse de Pascal Affi N’Guessan, président du FPI
Mardi 09 décembre 2014. Abidjan. Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi anime une conférence de presse relative à la crise qui secoue son parti.
Comment




La justice ivoirienne a débouté lundi Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo, qui avait estimé en 2015 que la maison abritant le siège du Front populaire ivoirien (FPI), le parti fondé par l’ancien chef de l’Etat, était sa propriété privée et sommé l’actuel Président du FPI Pascal Affi N’guessan de la libérer.



En mars 2015, Nady Bamba, en exil depuis la chute de Laurent Gbagbo, avait sommé par voie d’huissier M. Affi N’guessan de libérer le bâtiment abritant le siège du FPI, situé dans la commune abidjanaise de Cocody.



La seconde épouse de M. Gbagbo fait partie des adversaires internes de M. Affi N’guessan qui ne le reconnaissent plus comme président du FPI depuis qu’il s’est opposé à la candidature de Gbagbo à la présidence du parti.



Dans une interview en avril 2015 à ALERTE INFO, Eugène Wanyou Allou, un soutien de M. Affi N’Guessan et ancien directeur de protocole d’Etat de Laurent Gbagbo, avait soutenu connaitre “l’histoire’’ de ce bâtiment qui “n’est pas le logement de Nady Bamba’’.



“Ce n’est pas le logement de Nady Bamba. Ce bâtiment a été construit pour être le QG de campagne du président Laurent Gbagbo (…) Mais quand on construit un bâtiment, on met toujours le nom d’une personne’’, avait-il déclaré.



Serge Alain KOFFI
Commentaires


Comment