Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture de la plénière ministérielle de la 29eme Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique : Le Premier ministre Duncan appelle à un partage d’expériences pour une agriculture inclusive
Publié le jeudi 7 avril 2016  |  Abidjan.net
29ème
© Abidjan.net par Marc Innocent
29ème session de la FAO à Abidjan: Ouverture de la plénière ministérielle
Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement ouvert les travaux de la 29ème session du Fond des nations unies pour l`éradication de la Faim (FAO) ce Jeudi 7 Mars 2016 à l`auditorium du Sofitel Hôtel Ivoire.
Comment




Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présidé ce jeudi la plénière ministérielle de la 29eme Conférence régionale de la l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), ouvert le 4 avril dernier à Abidjan.

Le chef du Gouvernement a appelé à un partage d’expériences avec les différents Etats présents à cette conférence, pour une agriculture inclusive en faveur de leurs différentes populations. En dépit des performances réalisées par le secteur agricole ivoirien, le chef du Gouvernement a exprimé le souhait de la Côte d’Ivoire de bénéficier des expériences des autres pays pour améliorer davantage ses performances pour le bonheur des populations. « Avec ses performances, la Côte d’Ivoire devient un e puissance agricole. Toutefois nous souhaitons bénéficier des expériences des autres Etats », a dit le chef du Gouvernement ivoirien.

Le Premier ministre justifie cet appel au regard des défis qui restent nombreux à relever pour éradiquer la faim conformément aux engagements de Malabo. Il a rappelé que la Conférence d’Abidjan se tient dans un contexte mondial où on dénombre encore beaucoup de personnes qui souffrent de la faim. Selon le rapport conjoint FAO, FIDA et PAM, ce sont environ 795 millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim.

Le chef du Gouvernement ivoirien a salué cette « communion de leaders du monde agricole africain avec ses partenaires stratégiques » qui témoigne de l’engagement commun à combattre tous les extrémisme grâce à un secteur agricole pourvoyeur d’emplois suffisamment rémunérateurs, notamment pour les femmes et les jeunes.

Daniel Kablan Duncan a passé en revu les performances réalisées par le secteur agricole ivoirien ces dernières années. Depuis la mise en œuvre du Programme national d’Investissement Agricole (PNIA), la production des cultures de rente a atteint 6 millions de tonnes en 2015, soit une croissance de 31% comparativement à la production de 2011. La production des cultures vivrières a connu une croissance de 46% avec 17 millions de tonnes sur la même période, a indiqué le Premier ministre.

Sur 2040 milliards de F CFA attendus sur 5 ans dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, le PNIA a permis de mobiliser 1309 milliards de F CFA en seulement 3 ans, soit environ 64% des ressources attendus. L’ensemble des emplois crées dans le secteur agricole par la mise en œuvre du PNIA, en trois ans, est de 1.272.722, a affirmé Daniel Kablan Duncan.

Le Premier ministre ivoirien a insisté sur l’engagement du Gouvernement à dynamiser davantage le secteur agricole. Il a indiqué que 1% en 2010, la part du secteur agricole dans le Budget de l’Etat a progressivement augmenté pour atteindre 5,3% en 2015, avec pour objectif d’atteindre au plus vite les 105 conformément aux engagements de Maputo.

Revenant sur le thème de la 29eme Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique « la transformation des systèmes agroalimentaires africains pour une croissance inclusive et une prospérité partagée », le Premier ministre a affirmé que cela ne peut durable et efficace, qu’avec l’implication d’un secteur privé fort dans le développement agricole des Etats.

Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva a réaffirmé l’engagement de l’Organisation à accompagner les Etats de la région dans le développement du secteur agricole en vu de lutter contre la faim. « Soyez rassurés, la FAO restera à vos côtés comme un solide partenaire pour une agriculture inclusive », a-t-il déclaré.

Le fait marquant de cette session ministérielle est le passage de témoin entre le ministre de l’Agriculture de la Tunisie et celui de la Côte d’Ivoire, Mamadou Sangafowa Coulibaly, qui assurera la présidence du Conseil des ministres pour les deux prochaines années.


Elisée B.
Commentaires


Comment