Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’OIAC préconise la prise en compte de la durabilité de la Caféiculture dans la mise en œuvre des Objectifs pour le Développement Durable
Publié le jeudi 7 avril 2016  |  Abidjan.net
Filière
© Abidjan.net par Atapointe
Filière Café: Lancement du magazine "Café d`Afrique" par l`OIAC
Jeudi 05 septembre 2013. Abidjan Plateau. Hotel Pullman. M. Frederick Kawuma, secrétaire général de l`Organisation InterAfricaine du Café (OIAC) a convié les journalistes et acteurs de la filière au lancement du magazine "Café d`Afrique" édité pour consolider les liens entre tous les acteurs de l`industrie caféière à travers les 25 états composants l`organisation.
Comment




Dans une conférence de presse qu’il a animé mercredi, le Secrétaire exécutif de l’Organisation Interafricaine du Café (OIAC), l’Ougandais Frederick KAWUMA a appelé les Etats producteurs de Café à faire de la durabilité de la Caféiculture un impératif dans la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD).

L’OIAC préconise la création de partenariats public-privé dans ses Etats membres pour spécifiquement aborder les ODD, conformément aux efforts de développement durable du Café. Sur l’ODD1 relatif à l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes, l’Organisation estime qu’en améliorant les revenus des familles productrices de Café grâce à une efficacité accrue dans le domaine de la productivité, l’on pourrait parvenir à une meilleure rémunération et ainsi réduire considérablement la proportion des hommes, des femmes et des jeunes vivant dans la pauvreté en Afrique.

Aussi, a-t-il indiqué que les producteurs de café obtiendront de meilleurs moyens de subsistance par la promotion de pratiques agricoles durables dans les communautés productrices de café, de la productivité et de la production de cultures vivrières pour parvenir à un meilleur accès au marché. Toute chose qui permettra de répondre à l’ODD 2, Eradiquer la faim et assurer la sécurité alimentaire.

Sur l’ODD 8 relatif à la promotion d’une croissance inclusive durable, Frédérick Kawuma a affirmé que la promotion de l’emploi des jeunes, le développement inclusif du genre et de la chaîne de valeur destinés à soutenir l’agro-industrie produiront de la valeur ajoutée ainsi que l’autonomisation des producteurs africains de café.

Il a en outre indiqué que la conservation de l’écosystème forestier est l’une des meilleures stratégies pour maintenir les ressources génétiques du Café en vue d’une industrie caféière durable. Ce en adéquation avec l’ODD 15.

Elisée B.
Commentaires


Comment