Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Brou donne le coup d’envoi des travaux d’élaboration du Plan d’actions national de « gouvernement ouvert »
Publié le jeudi 7 avril 2016  |  AIP
Activités
© Ministères par DR
Activités gouvernementales: Jean-Claude Brou, Ministre de l`Industrie
Photo: Jean-Claude Brou, Ministre de l`Industrie
Comment




Abidjan – Le ministre de l’Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, par ailleurs Point focal du Partenariat pour un Gouvernement ouvert en Côte d’Ivoire (OGP), a donné jeudi, à son cabinet d’Abidjan-Plateau, le coup d’envoi des travaux d’élaboration du Plan d’actions national de la Côte d’Ivoire.

Ces assisses pilotées par le comité technique présidé par Chantal Angoua, font suite à l’adhésion de la Côte d’Ivoire à cet organisme international le 28 octobre 2015 et s’inscrivent dans la mise en œuvre de sa phase opérationnelle qui prévoit l’élaboration d’un Plan d’Actions de Gouvernement ouvert aux instances de l’OGP au plus tard le 30 juin 2016.

Ce comité réfléchira sur plusieurs axes notamment les Comités de développement local minier, le suivi de la production et la commercialisation du diamant ivoirien, le budget citoyen, la lutte contre le racket, etc. Ces thématiques feront l’objet d’analyses par les différents acteurs de l’élaboration du plan d’actions et des consultations populaires sont prévues afin d’arrêter « des engagements précis, clairs, mesurables et surtout réalisables » dans un délai maximum à soumettre aux instances mondiales de l’OGP.

La Côte d’Ivoire étant le premier pays de l’Afrique de l’Ouest francophone à être admis dans ce Partenariat, elle a le devoir et l’exigence de réussir afin de servir d’exemple aux pays frères et amis de la sous-région. Le ministre Brou s’est dit « fermement convaincu que notre pays qui a relevé le défi de l’adhésion, saura rapidement relever celui de l’élaboration de son OGP », pour les deux années à venir.

L’OGP ou « Open governement partnership » est un partenariat qui vise à promouvoir la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques. C’est une initiative lancée en 2011 par huit pays à savoir, les Etats Unis, le Royaume Uni, l’Afrique du Sud, les Philippines, La Norvège, le Mexique, l’Indonésie et le Brésil. En fin 2015, le nombre de pays participants est passé à 69 dont la Côte d’Ivoire, précise-t-on.

fmo/kam
Commentaires


Comment