Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Programme national d’investissement Agricole (PNIA) : 1300 milliards de F Cfa mobilisés en 3 ans
Publié le vendredi 8 avril 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
29ème
© Abidjan.net par Marc Innocent
29ème session de la FAO à Abidjan: Ouverture de la plénière ministérielle
Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement ouvert les travaux de la 29ème session du Fond des nations unies pour l`éradication de la Faim (FAO) ce Jeudi 7 Mars 2016 à l`auditorium du Sofitel Hôtel Ivoire.
Comment




«1300 milliards de F Cfa mobilisés en 3 ans dans le cadre de la mise en œuvre du programme national d’investissement Agricole (PNIA) sur 2040 milliards de F Cfa attendus sur 5 ans », a déclaré le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan ajoutant que l’ensemble des emplois créés dans le secteur agricole par la mise en œuvre du PNIA, en trois ans, est de 1 272 722. C’était hier à l’ouverture de la plénière ministérielle de la 29ème Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique qui a eu lieu à Abidjan-Cocody. A cette occasion, il a plaidé pour un partage d’expériences avec les différents Etats présents à cette conférence, en vue d’une agriculture inclusive en faveur de leurs différentes populations. Et ce, pour réduire davantage le nombre de personnes qui ne mangent pas à leur faim dans le monde, estimé à environ 795 millions selon un rapport conjoint FAO, FIDA et PAM. Par ailleurs, Il a insisté sur l’engagement du gouvernement à dynamiser davantage le secteur agricole. On retient donc que la part du secteur agricole dans le Budget de l’Etat était de 1% en 2010 ; laquelle part ,dira-t-il , a progressivement augmenté pour atteindre 5,3% en 2015, avec pour objectif d’atteindre au plus vite les 105 conformément aux engagements de Maputo. Il a également expliqué que depuis la mise en œuvre du PNIA, la production des cultures de rente a atteint « 6 millions de tonnes en 2015, soit une croissance de 31% comparativement à la production de 2011 ». La production des cultures vivrières a connu « une croissance de 46% avec 17 millions de tonnes sur la même période ». Pour une lutte efficace contre la faim, M. José Graziano da Silva, directeur général de la FAO, a pour sa part assuré les Etats de la région du soutien de son organisation dans le développement du secteur agricole.«…la FAO restera à vos côtés comme un solide partenaire pour une agriculture inclusive », a-t-il soutenu.

Rosemonde Kouadio
Commentaires


Comment