Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Partenariat pour un gouvernement ouvert/ OGP Côte d’Ivoire: les travaux d’élaboration du Plan d’Actions National lancés
Publié le lundi 11 avril 2016  |  Ministères
Partenariat
© Ministères par DR
Partenariat pour un gouvernement ouvert/ OGP Côte d’Ivoire: les travaux d’élaboration du Plan d’Actions National lancés
Mercredi 7 avril 2016. Abidjan. Lancement des travaux d’élaboration du Plan d’actions national de la Côte d’Ivoire en présence du ministre de l`Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, point focal Partenariat pour un Gouvernement ouvert (OGP).
Comment




Le Ministre de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, Point Focal du Partenariat pour un Gouvernement ouvert en Côte d’Ivoire (OGP), a procédé au lancement des travaux d’élaboration du Plan d’actions national de la Côte d’Ivoire, ce jeudi 7 avril 2016 à Abidjan. Suite à son adhésion à l’OGP en 28 octobre 2015, la Côte d’Ivoire doit élaborer et soumettre son premier Plan d’Actions de Gouvernement Ouvert aux instances de l’OGP au plus tard le 30 juin 2016.

L’objectif visé à travers cette initiative est de promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques par une plus grande responsabilisation et implication des citoyens, la lutte contre la corruption et l’exploitation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, en vue de renforcer la qualité de la gouvernance dans un esprit de collaboration entre les acteurs non étatiques, les organisations de la société civile et les médias.

Le Ministre de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou a indiqué au cours de son intervention que dans le cadre de l’objectif de la Côte d’Ivoire d’être un pays émergent à l’horizon 2020, la transparence et la bonne gouvernance apparaissent comme des leviers indispensables pour assurer une grande efficacité de l’action publique et prendre en compte les aspirations du citoyen sur la conduite des affaires publiques. C’est pourquoi, il a salué l’adhésion de la Côte d’Ivoire à cette initiative de transparence, qu’est l’OGP.

Il a par ailleurs ajouté que pour faciliter l’élaboration du plan d’actions de la Côte d’Ivoire, les réflexions du Comité techniques porteront sur plusieurs thématiques, notamment les Comité de Développement Local Minier, le suivi de la production et la commercialisation du diamant ivoirien, le budget citoyen, la lutte contre le racket, l’amélioration de la compétitivité et la qualité des services financiers, l’utilisation des TIC dans les secteurs tels que l’éducation et l’enseignement supérieur, la publication des informations budgétaires, la promotion de l’accès à l’information d’intérêt public, etc.

Mme ANGOUA Chantal, Président du Comité technique OGP Côte d’Ivoire a pour sa part, remercié l’ensemble des acteurs impliqués dans l’élaboration du Plan d’Actions National de la Côte d’Ivoire pour leur disponibilité et la qualité des réflexions menées. Ce sont au total une vingtaine de personnalités issues des Administrations publiques et Privées et de la Société civile.

Il faut rappeler que le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (Open Government Partnership), est une initiative lancée en 2011 par les huit (8) pays à savoir: les Etats Unis, le Royaume Uni, l’Afrique du Sud, les Philippines, La Norvège, le Mexique, l’Indonésie et le Brésil. En fin 2015, le nombre de pays participants est passé à soixante-neuf (69) dont la Côte d’Ivoire.
Commentaires


Comment