Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Piraterie informatique : 90% des ordinateurs vendus en Côte d’Ivoire sont piratés ou contrefaits
Publié le mercredi 13 avril 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Le comité national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc) en partenariat avec Microsoft, a organisé à son siège à Cocody Riviera, le lundi 11 avril 2016 une conférence de presse sur la lutte contre la contrefaçon et la piraterie informatique.
Fin de l’impunité pour les pirates, notamment ceux opérant dans le secteur de l’informatique, des CD et d’autres produits de créations. Le comité de lutte contre la contrefaçon, mis en place officiellement depuis novembre 2015, est opérationnel, et entend mener la lutte sans ménagement. « La contrefaçon et la piraterie sont des délits punis par la loi », a déclaré le colonel Bahin Lejeune, coordonnateur de la cellule d’investigation et de prévention du Cnlc. C’est pourquoi, il a demandé à la population de ne pas utiliser les produits contrefaits, car la piraterie est un danger pour les consommateurs. Le colonel a aussi indiqué que le comité est à la disposition de toutes les entreprises, car la contrefaçon concerne tous les secteurs d’activités économiques. Pour K. Bhana, directeur Afrique de l’ouest, de l’est, du centre et des îles de Microsoft, 90% des ordinateurs vendus en Côte d’Ivoire sont équipés des systèmes d’exploitation piratés ou contrefaits. Sur le point de vue sécuritaire, il ressort qu’une étude du Centre Digital Crimes Unit de cette structure d’informatique a prouvé que 61% des logiciels piratés installés sont à terme, infectés par des virus. Raison pour laquelle cette structure n’a cessé de sensibiliser les utilisateurs sur les dangers des licences piratés. Quant à Michel Brou N’Zi, président du Cnlc, il a indiqué que l’objectif de ce comité est de sensibiliser la population sur les méfaits, et que le Cnlc a un large champ d’intervention. « Tout comme cette maison d’informatique, nous accompagnons les sociétés dans cette lutte pour qu’elles sachent que l’Etat est à leurs côtés». Il faut rappeler que le Cnlc en tant qu’entité garantissant la propriété des créations et produits des entreprises a pour mission de lutter contre la contrefaçon sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

MK
Commentaires

Dans le dossier

TIC
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3626 du 12/4/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment