Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

« Bienvenue au Gondwana » : La vision comique et critique de la société africaine
Publié le lundi 18 avril 2016  |  La Tribune Ivoirienne
Culture:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Culture: le Ministre Bandama sur le lieu du tournage de "Bienvenue au Gondwana"
Le ministre de la culture et de la Francophonie a effectué une visite sur le tournage du film "Bienvenue au Gondwana" du célèbre Chroniqueur Mamane ce Mercredi 13 Avril 2016. C`était au village de Blockhauss.
Comment




Dans la soirée du 13 avril 2016, devant le grand portail de l’église catholique du village de Blockhaus, dans la commune de Cocody, règnait une ambiance particulière. Il s’agissait du tournage d’une scène d’élection présidentielle gondwanaise, pour le film « Bienvenue au Gondwana ». Une comédie que réalise depuis trois semaines à Abidjan, l’humoriste Mamane.

« Bienvenue au Gondwana », relate l’histoire de la réélection du président fondateur du Gondwana. Mais dans le bureau de vote installé dans l’église, seuls les musulmans doivent y voter. Et les chrétiens doivent voter dans une mosquée. Tous veulent voter, mais ils ne peuvent pas. Cependant, une délégation d’Européens de l’Onu vient pour vérifier la bonne tenue de cette élection tandis que Julien, un jeune idéaliste, est confronté à la vie politique du Gondwana. La scène se déroule dans une ambiance comique devant une église. «Le décor de l’église catholique correspondait très bien puisque c’est une scène ironique sur la vie électorale du Gondwana», affirme le producteur Nicolas Altmayer.
Mis en scène en février 2013 à Abidjan, ce film a bénéficié d’un casting ‘’panafricain et universel’’ avec des artistes de renom et de diverses nationalités. Dont les plus connus sont, Michel Gohou, Digbeu Cravate, Prudence Maidou, Lamine N’Diaye, Rasmané Ouédraogo, Binda Ngazolo, Hachimou Oumarou, Akissi Delta, Michel Bohiri, Léonard Groguhet, Sandra Nkake (musicienne).

Ce tournage, prévu pour deux mois, aura lieu sur plusieurs sites. A savoir un mois à Abidjan et 3 semaines à Yamoussoukro puis une semaine en France. Le tournage prendra fin en mai 2016 et la postproduction, les trois mois qui suivront (juin, juillet, août). L’avant-première du film sera présentée à Abidjan. «Au premier trimestre 2017, le film est prêt», a confié Mamane l’humoriste-réalisateur. Ce dernier entend conquérir le monde avec « Bienvenue au Gondwana » qui est la transposition en film de la ‘’République très très démocratique du Gondwana’’. « On va prendre ce film et l’amener partout dans le monde pour représenter la Côte d’Ivoire et l’Afrique».

Coproduit par la société française Mandarin Production et l’Etat de Côte d’Ivoire, « Bienvenue au Gondwana » bénéficié de l’appui du ministère de la Culture et de la Francophonie. «C’est un film panafricain. La vision comique et critique de la société africaine nous autorise à nous engager dans ce film pour lequel nous avons espoir», a affirmé le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman présent sur le plateau de tournage mercredi. Il a souhaité voir « Bienvenue au Gondwana » en sélection officielle au Festival panafricain des arts et de la culture d’Ouagadougou (Fespaco) 2017. «Il faut qu’on soit au Fespaco», a souligné Maurice Bandaman. «On va y être et tout gagner », a rassuré Mamane.

Le ministre de la Culture et de la Francophonie a également encouragé les cinéastes à produire des films de qualité et surtout à trouver des partenaires importants et sérieux. Puis, il les a rassurés du soutien de l’office du cinéma et du fonds de soutien à l’industrie du cinéma. «Au ministère de la Culture, nous apportons une contribution qui représente 10 ou 15% du budget», a déclaré Maurice Bandaman. Après « Bienvenue au Gondwana », l’Etat de Côte d’Ivoire, apportera une contribution de deux à trois cent millions de Fcfa pour la réalisation de « On way ticket », le prochain film d’Isaac de Bankolé.

Angeline DJERABE



Commentaires


Comment