Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Valorisation des résultats de la recherche: un fonds de 500 millions de F CFA mis en place
Publié le mardi 19 avril 2016  |  UNA
Valorisation
© Abidjan.net par JB
Valorisation des résultats de la recherche: un fonds de 500 millions de F CFA mis en place
A l’occasion de l’ouverture d’un atelier portant sur un projet de lutte contre le jaunissement mortel du cocotier, tenu le lundi 18 avril 2016, à l’Université Nangui Abrogoua (UNA), le Prof. BAKAYOKO-LY Ramata, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a annoncé la mise en place d’un fonds compétitif de cinq cents millions de F CFA (500.000.000 F CFA) pour la valorisation des résultats de la recherche.
Comment




A l’occasion de l’ouverture d’un atelier portant sur un projet de lutte contre le jaunissement mortel du cocotier, tenu le lundi 18 avril 2016, à l’Université Nangui Abrogoua (UNA), le Prof. BAKAYOKO-LY Ramata, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a annoncé la mise en place d’un fonds compétitif de cinq cents millions de F CFA (500.000.000 F CFA) pour la valorisation des résultats de la recherche. Selon le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, cet appui s’inscrit dans la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, qui est de placer la recherche au cœur du développement économique et social de la Côte d’Ivoire. Et c’est également dans ce cadre que le Chef de l’Etat a signé le 26 mars 2016 un décret portant institution de mesures d’appui avec notamment la revalorisation des primes de recherche des Enseignants-chercheurs et chercheurs. Pour le Ministre, l’esprit de cet atelier dont le thème est : « Leçons apprises sur la maladie du flétrissement du Cap St Paul ou jaunissement mortel du cocotier » s’intègre parfaitement au projet de société de celui-ci. Aussi, s’est-elle félicitée de la tenue de cet atelier et surtout de la collaboration exemplaire entre des institutions de recherche de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Canada en vue de proposer des méthodes de lutte efficaces contre cette épidémie de jaunissement des cocotiers ayant déjà occasionné la destruction de milliers de plantation industrielle et villageoise dans ces pays africains. « Grâce à vos équipes de recherche associées à ce projet, on réduira l’incidence de cette maladie, tout en contribuant à améliorer les revenus des producteurs… » a-t-elle dit en rappelant que son ministère s’engage à soutenir la tenue d’une conférence internationale sur le jaunissement mortel du cocotier en Côte d’Ivoire. Une conférence qui permettra aux chercheurs des pays touchés par cette maladie de venir présenter leurs résultats et aussi partager leurs expériences en termes de mesures de remédiation.

Le Prof. TANO Yao, Président de l’Université Nangui Abrogoua (UNA), le Directeur Général du CNRA, le représentant du Directeur Général de l’ANADER ainsi que les Professeurs James SCOTT de la Société Sporometrics (Canada) et Sylvester DERY du Ghana ont tous loué cette collaboration dont le but est de freiner la souffrance des populations des régions côtières de la Côte d’Ivoire ayant le cocotier comme la principale culture de rente.
Commentaires


Comment