Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

A l’initiative du Zonta Club Abidjan: Un gala de bienfaisance pour réhabiliter des pompes villageoises dans 3 régions de la Côte d’Ivoire
Publié le mardi 19 avril 2016  |  Ivoire-Presse
Le
© Ivoire-Presse
Le Zonta Club d’Abidjan a organisé son gala de bienfaisance pour réhabiliter des pompes villageoises dans 3 régions de la Côte d’Ivoire
Comment




Le Zonta Club d’Abidjan a organisé son gala de bienfaisance, il y a quelques jours au Golf hôtel sur le thème : « l’eau, source de vie». Ce club au cœur d’or a convié ses honorables invités à son traditionnel gala de bienfaisance. Au nombre des invités, Mme Martine Koffi Studer, la marraine naturelle et l’honorable Sara Trazéré Célestine, vice-présidente de l’Assemblée Nationale, représentant l’invité spécial de la soirée le président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro. La soirée, riche en couleurs et en sons, a constitué le top départ pour la réalisation de deux projets notamment la réhabilitation des pompes villageoises dans 3 régions de la Côte d’Ivoire et l’alphabétisation fonctionnelle des femmes de ces régions. Les invités au Gala qui n ‘ont pas boudé leur plaisir ont assisté à l’invocation du Zonta ‘’ un thème indien qui signifie honnête et digne de confiance’’, l’intronisation de deux membres, une super tombola, une pièce théâtrale et un dîner en musique qui a vu la participation de l’humoriste Joel, l’orchestre Djarabikan et Bailly Spinto. Au cours de son intervention, la présidente du Club d’Abidjan, mme Diabaté Manindja a situé les enjeux de ce gala où des fonds ont été recueillis. « Il y a encore des villes et villages aujourd’hui dans notre pays où l’eau n’arrive pas. Cela nous a interpellés doublement. Et c’est donc à juste titre que pour cette biennale 2014-2016, nous avons choisi non-seulement de réhabiliter les pompes villageoises dans 3 régions et de former les femmes vivantes dans ces localités», a-t-elle souligné. L’objectif principal de ce projet selon elle, est de rendre les groupements de femmes bénéficiaires, autonomes dans la gestion et la maintenance des pompes réhabilitées par ce club. Et pour rappel, de nombreux projet ont été réalisées notamment, l’appui au clair Logis de Bouaké (centre d’alphabétisation fonctionnel des femmes), la participation à la réhabilitation du jardin botanique de Bingerville, la construction de la maternité rurale de Petit Badiem et de la maison des sages-femmes, la participation au projet international de lutte contre les violences faites aux femes « Zonta Says No »… Le Zonta club Abidjan a été crée en 1969 et obtenu sa charte le 1er novembre 1990. Le club d’Abidjan est dirigé pour la biennale 2014-2016 par madame Diabaté Manindja, vice-présidente du conseil régional du Löh Djiboua.

SERCOM
Commentaires


Comment