Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

CINEMA : Michel Gohou est bel et bien vivant
Publié le jeudi 21 avril 2016  |  Notre Voie
Michel
© Autre presse par DR
Michel Gohou, artiste comédien
Comment




La rumeur n’a ni pied ni aile mais elle va le plus loin possible, voire plus vite que le vent. Deux individus apparemment mal conditionnés se défoulent sur les réseaux sociaux, il y a quelques jours, sur la vie de Michel Gohou, allant jusqu’à annoncer la mort du célèbre comédien ivoirien, non sans perturber la quiétude de ses parents, amis, connaissances et fans sur la planète.
En effet, tandis que l’un de ces lugubres internautes affirme que Michel Gohou a été tué par des gangsters, à Ouagadougou, au Burkina Faso, l’autre prétend que le feu follet du feuilleton ivoirien «Ma famille» et des «Guignols d’Abidjan» a trouvé la mort dans un accident de la circulation, à Abidjan.
«Je ne m’attarde pas sur ce genre de choses. Mais je trouve que souhaiter la mort de quelqu’un n’est pas bien réfléchi de la part de ceux qui colportent ces rumeurs. De toutes les façons, la mort nous attend tous et personne n’y échappera, y compris eux-mêmes, s’ils sont vraiment des humains», a répliqué de sa voix rauque, hier, Michel Gohou, joint par téléphone, se gardant de faire de cette plaisanterie de mauvais goût, véritable tragi-comédie, une affaire d’Etat.
Le Charly Chaplin ivoirien qui ne se dit pas ébranlé outre mesure par ces attaques des cybercriminels a confié que, grâce aux investigations d’un de ses proches aidé de la magie des Tics, l’un de ses «tueurs masqués » a été formellement identifié et résiderait en Espagne. «Depuis, il ne fait que se confondre en excuses, expliquant qu’il voulait tout juste s’amuser. Plus grave, il dit qu’il ne savait pas que sa plaisanterie allait provoquer une conséquence aussi énorme», a confié le comédien, précisant que le grappin n’est pas encore mis sur le second criminel en cavale sur la Toile.
Michel Gohou qui n’est donc mort ni «dans le film» ni «dans quelque chose», comme disent les Ivoiriens en nouchi, devrait prendre la route, ce jeudi matin, à destination de Yamoussoukro. Dans la capitale ivoirienne, l’acteur ivoirien est attendu par l’équipe de tournage du film «Bienvenu au Gondwana» du Franco-nigérien Mamane, chroniqueur-vedette sur Rfi de «La chronique de Mamane».
Au moins quatre comédiens français tournent également dans ce projet produit par la bien sérieuse société française, Mandarin Cinéma ou Films, créée en 1995.

Schadé ADéDé
schadeci@yahoo.fr
Commentaires


Comment