Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Éducation: Florentin Moussavou porté à la tête de la Confemen
Publié le jeudi 28 avril 2016  |  Gabonreview
La
© Ministères par DR
La ministre de l`Education nationale Kandia Camara a procédé au baptême de l`EPP Allajdjra-Anouanzekro
La ministre Kandia Camara a procédé samedi au baptême d`une école primaire dans le département de Sakassou, ainsi que la mise sous tension du village d`Allahdjra-Anouanzekro
Comment




Le ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique a été nommé à la tête de la Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie, (Confemen), le 27 avril courant, à l’ouverture de la 57e conférence de cette organisation.

Après près de deux années de présidence à la tête de la Confemen, le ministre de l’Éducation nationale de la République de Côte d’Ivoire, Kandia Camara, a passé le maillet de commandement à son homologue gabonais. En présence du Premier ministre, des membres de son équipe et des ambassadeurs des institutions internationales accréditées au Gabon, la passation de charge entre les deux personnalités s’est faite au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la 57e conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie (Confemen), que le pays abrite du 27 au 29 avril prochain.

Ce fut selon les membres du collège de la Confemen, une présidence de pleine satisfaction qu’aurait conduite Kandia Camara de juillet 2014 à avril 2016. « Merci madame le ministre pour votre disponibilité, votre conviction pour la francophonie éducationnelle. Vous avez contribué avec élégance, courage, détermination, avec toutes vos forces et sans complaisance au rayonnement de la Confemen tant au niveau international qu’au niveau de votre pays. Soyez fière du travail accompli ; la Confemen vous reste reconnaissante », a déclaré Ki Boureima Jacques, ecrétaire général de cette organisation vieille de 56 ans.

Florentin Moussavou, n’a pas manqué de saluer les qualités de son prédécesseur ivoirien, qui ont permis à l’organisation et aux différents systèmes éducatifs d’enregistrer des succès au cours du processus d’amélioration de l’équité et de la qualité. Conscient du défi qui est le sien, notamment celui d’inciter les Etats membres de la Confemen à s’approprier les recommandations et les stratégies inscrites dans le « programme éducation 2030 », le ministre Gabonais a, en toute modestie, sollicité les conseils et le soutien de son prédécesseur. « J’ai besoin de m’abreuver chaque jour dans ses mains, si belles et si douces, mais aussi fermes. J’espère pouvoir me montrer à la hauteur de cette noble ambition », a-t-il affirmé, remerciant ses pairs pour la confiance accordée.
Commentaires


Comment