Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Pourquoi Soro et Compaoré sont toujours menacés par la justice burkinabè
Publié le vendredi 29 avril 2016  |  Jeune Afrique
Visite
© Abidjan.net par Atapointe
Visite d`Etat dans l`Iffou: Etape de M`bahiakro
Mardi 16 Spetembre 2014. Le President de la république SEM Alassane OUattara a, dans le cadre de sa visite d`Etat dans l`Iffou animé un meeting à M`bahiakro. Photo: Soro Guillaume président de l`assemblée nationale
Comment




L'annulation des mandats d'arrêt internationaux qui visaient l'ancien chef d'État burkinabè et le président de l'Assemblée nationale ivoirienne ne signifie pas qu'ils en ont fini avec la justice militaire à Ouagadougou. Explications.

Blaise Compaoré et Guillaume Soro ont probablement poussé un petit « ouf » de soulagement lorsqu’ils ont appris, jeudi 28 avril au soir, que la Cour de cassation de Ouagadougou avait annulé leurs mandats d’arrêt internationaux, lancés par la justice militaire burkinabè, pour vice de forme. Selon le code de procédure pénale, les juges d’instruction auraient en effet dû solliciter l’avis du commissaire du gouvernement (le procureur) du tribunal militaire avant d’émettre ces mandats d’arrêt, chose qu’ils n’ont pas faite. La procédure n’ayant pas été respectée, les mandats ont logiquement été annulés.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment