Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Attentat de Grand-Bassam : Kounta Dallah, cerveau ou pantin
Publié le mardi 3 mai 2016  |  Jeune Afrique
Attentat
© Abidjan.net par Serges T.
Attentat de Grand-Bassam: le ministre de l`intérieur, de la sécurité et le procureur de la République face à la presse
Mardi 22 Mars 2016. Abidjan. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité monsieur Hamed Bakayoko et le procureur de la République étaient face à la presse nationale et internationale pour faire le point de l’enquête relative à l`attentat survenu à Grand-Bassam.
Comment




Commanditaire des attaques de Grand-Bassam selon la Côte d’Ivoire, il ne serait, selon le Mali, qu’un mercenaire au service des jihadistes.

Jusqu’à la tuerie du 13 mars, ce Malien de 40 ans était inconnu des services de renseignements. C’est pourtant lui que les autorités ivoiriennes ont présenté comme étant le cerveau de l’attentat de Grand-Bassam, images de caméra de surveillance à l’appui.

Que sait-on de Kounta Dallah ? Qu’il est né dans le Gourma, une vaste zone de pâturages située dans la région de Tombouctou, et qu’il a grandi dans une famille maraboutique sans histoire. L’un de ses amis d’enfance se souvient qu’avant d’aller tenter sa chance en Côte d’Ivoire « il faisait le commerce du thé et du sucre ».

Contacts avec les mouvements salafistes

C’est en 1996 qu’il arrive à Bouaké, où, selon un officier malien très au fait du dossier, il gère la boutique d’un commerçant mauritanien, sans jamais se faire remarquer.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment