Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo, naissance et chute d’une femme politique puissante
Publié le vendredi 6 mai 2016  |  Jeune Afrique
Simone
© Getty Images
Simone Gbagbo lors d`un rassemblement au Palais de la Culture d`Abidjan, où 5.000 pro-Gbagbo Ivoiriens se sont rassemblés pour prier pour la victoire et la paix
Comment




Un an après sa condamnation à Abidjan en mars 2015, Simone Gbagbo sera de retour lundi 9 mai devant la Cour d’assises d’Abidjan. Cette fois-ci, l’ancienne première dame ivoirienne, 66 ans, sera jugée pour crimes contre l’humanité.

Retour sur le parcours d’une femme politique puissante, que certains surnomment « dame de fer » quand d’autres lui préfèrent le surnom de « dame de sang ».

1973 – La rencontre d’un couple de pouvoir

Simone Ehivet n’a pas attendu d’être Gbagbo pour s’engager en politique. Née le 20 juin 1949 à Moossou dans une famille de 18 enfants, elle participe à sa première grève à l’âge de 17 ans. Ses diplômes de linguistique africaine et de lettres modernes n’y changeront rien : la jeune femme choisit la politique et l’extrême-gauche. C’est d’ailleurs au sein d’un groupe révolutionnaire qu’elle rencontre Laurent Gbagbo en 1973.

1982 – Création du Front populaire ivoirien
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment