Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’ivoire / Ouverture de la première session de la Cour d’assises du tribunal d’Abidjan
Publié le lundi 9 mai 2016  |  AIP
Ouverture
© AFP par ISSOUF SANOGO
Ouverture de la session d’assises qui va juger Simone Gbagbo
Lundi 9 mai 2016. Palais de justice d`Abidjan. l’Ancienne première dame de Côte - d`Ivoire Simone Gbagbo en audience d`ouverture de son procès sur des accusations de crimes contre l` humanité pour son rôle présumé dans les violences électorales de 2010.
Comment




Abidjan, La Cour d’assises du tribunal d’Abidjan a ouvert, lundi, sa première session 2015 – 2016 au cours de laquelle les juges ont installé six jurés commis pour le jugement des 11 personnes, dont l’ex-première dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo, jugée pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Cette cérémonie revêt une importance particulière avec l’introduction dans l’arsenal juridique ivoirien des crimes internationaux tels que le génocide, les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre ainsi que la responsabilité des chefs hiérarchiques en matière de crimes de guerre et l’imprescriptibilité des crimes internationaux, fait-on savoir.

Pour le juge de la cour d’assises du tribunal d’Abidjan, Bouaki Kouadio , ces audiences doivent permettre » de panser les plaies et contribuer à la réconciliation nationale ». Il a insisté, notamment, sur le rétablissement « des citoyens dans leurs droits bafoués ». « Sans la justice, le vivre ensemble est impossible, nous assisteront au règne des plus forts, à la vengeance », a -t-il déclaré, précisant que la justice est un acteur essentiel de la réconciliation.

Le principe juridique de la présomption d’innocence des accusés et le droit des accusés à un procès équitable à travers une répartition équilibrée de la parole doivent contribuer, a insisté le bâtonnier de l’ordre des avocats , Abé Yao, à « rompre avec l’image trouble de la justice ».

Les audiences de cette première session prendront fin en Juin.

(AIP)

nmfa/ask
Commentaires


Comment