Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Factures d’électricité en Côte d’Ivoire: Les avoirs à rembourser connus "à partir du 23 mai" (officiel)
Publié le samedi 14 mai 2016  |  Alerte Info
Le
© Autre presse par DR
Le siège de la Compagnie Ivoirienne d`Electricité (CIE)
Comment




Les avoirs à rembourser concernant le trop-perçu des factures d’électricité de janvier 2016 en Côte d’Ivoire seront communiqués "à partir du 23 mai 2016", a annoncé vendredi le Premier ministre ivoirien Kablan Duncan, lors d’une conférence de presse.

"En ce qui concerne les modalités de remboursement, le concessionnaire du service public, à savoir la CIE (Compagnie ivoirienne d’électricité) a été instruit à l’effet d’informer les populations sur les modalités pratiques de remboursement à compter de ce jour (vendredi)", a dit M. Duncan.

"Les montants des avoirs seront communiqués à partir du lundi 23 mai 2016 afin de continuer à garantir la fourniture d’électricité et de l’énergie de qualité à des coûts raisonnables", a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a exigé l’annulation de l’ajustement tarifaire intervenu en janvier 2016 et demandé le remboursement du trop-perçu aux usagers, après une "très forte" augmentation constatée sur des factures d’électricité, à l’occasion de la fête du 1er mai.

La hausse de 16% arrêtée par le gouvernement "n’a pas été correctement appliquée" et certains abonnés ont connu une augmentation "beaucoup plus élevée que celle initialement prévue allant jusqu’à 30%, 40% ou 50%", avait relevé M. Ouattara.

Les abonnés au tarif social, au nombre de 400.000 (30%) ont été touchés par la mesure d’augmentation à hauteur de 6% en juillet 2015, tandis que les gros consommateurs et les industriels ont connu la première phase d’étalement de 10%.

La deuxième phase des 5%, survenue le 1er janvier 2016, n’avait concerné que les gros consommateurs et les industriels. M. Duncan a fait savoir que l’augmentation de 5% du mois de janvier 2016 était annulée, annonçant l’adoption d’une nouvelle grille tarifaire.

"Les abonnés au tarif social, représentant 40% des abonnés, n’étaient pas concernés par cette mesure d’augmentation tarifaire. Les autres devraient connaître des ajustements en trois phases : une augmentation de 10% à compter du 1er juillet 2015, et 5% à compter du 1er janvier 2016 puis 5% à compter du 1er janvier 2017 pour les abonnés industriels", a précisé M. Duncan.

En 2011, le secteur de l’électricité en Côte d'Ivoire connaissait une situation "très difficile", après la crise postélectorale, marquée par d’importants déficits cumulés de l’ordre de 200 milliards Fcfa et des projections de déficits annuels de plus de 100 milliards Fcfa.

Plus de 1,3 million de personnes sont abonnées au réseau électrique en Côte d’Ivoire.

PAL
Commentaires


Comment