Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Fraude dans l’exploitation forestière : Le ministre des Eaux et Forêts ferme la société Thanry
Publié le jeudi 19 mai 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Louis-André
© Autre presse par DR
Louis-André Dacoury-Tabley, ministre des Eaux et Forêts
Comment




Le ministre des Eaux et Forêts, Louis-André Dacoury-Tabley compte lutter efficacement contre la fraude dans l’exploitation forestière. C’est dans ce cadre qu’il a ordonné hier la fermeture de la société Thanry, située à Danané. En effet dans une des annexes de ladite société, des milliers de grumes, coupés frauduleusement ont été découvertes. En attendant donc que les enquêtes diligentées situent l’ampleur de la fraude et la suite judiciaire à donner, cette entreprise restera fermée jusqu’à nouvel ordre. Selon une note du ministère des Eaux et Forêts, c’est l’une des plus importantes fraudes dans l’exploitation forestière jamais réalisées en Côte d’Ivoire. Cet exploit est à l’actif de l’unité spéciale d’intervention créée il y a à peine un mois par ledit ministère pour lutter contre les maux qui gangrènent ce département.

Notamment la fraude et la corruption. Le lieutenant Traoré, chef de l’équipe de l’unité spéciale d’intervention qui a découvert la fraude, a indiqué , selon la note, que les bois ne sont pas marqués au fer comportant le numéro du marteau de la société sur leur lieu d’exploitation, conformément à l’usage en matière d’exploitation forestière, mais à la peinture .Il a également fait savoir que le marquage se fait, une fois acheminés sur le parc à bois de la société, avec de la peinture pour tromper la vigilance des services de l’administration forestière. Ainsi, est-il difficile de faire une traçabilité du bois coupé. C’est donc une fraude sur l’exploitation forestière d’une grande ampleur réalisée par la société Thanry, une des plus grandes et plus anciennes sociétés industrielles du bois installées en Côte d’Ivoire. Il convient de noter qu’après Danané, plusieurs tonnes de bois scié et de billons de teck qui devaient être convoyées vers le Burkina Faso ont été saisies à Yamoussoukro par la direction régionale des Eaux et Forêts ainsi que des tonnes de planches et de chevrons frauduleux saisies à Toumodi. C’est pour mettre fin à cette fraude dans l’exploitation forestière qui fait perdre à l’Etat de Côte d’Ivoire plus de 22 milliards de FCFA que le ministre Louis-André Dakoury-Tabley s’est engagé à assainir le secteur des Eaux et Forêts.

Rosemonde Kouadio
Commentaires

Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1743 du 18/5/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment