Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Quand Twitter fait la sourde oreille à l’Afrique
Publié le mardi 24 mai 2016  |  Pressecitron.net
Comment




C’est le tweet d’une amie qui a attiré mon attention. Le 2 mai 2016, cette twitteuse ivoirienne se plaignait et s’interrogeait : « Aucun blog Afrique… que faut-il faire pour que ça change » ?
8 jours, 15 jours, 20 jours plus tard. Aucune réponse de twitter.
De quoi s’agit-il ? Le réseau social au colibri a créé des blogs pour chaque partie du monde. Un annuaire des blogs Twitter. « Nous publions des mises à jour et des analyses concernant nos produits, nos initiatives et nos équipes à travers le monde », peut-on lire sur la page de présentation. Sauf que dans leur monde (de leurs initiatives, analyses et produits)… aucune trace de l’Afrique. En tout cas pas pour l’instant. D’où l’interpellation du 2 mai : « Aucun blog Afrique… que faut-il faire pour que ça change » ? Un hashtag a même été créé pour suivre cette « affaire » : #AfricaMatters. Mais, 20 jours plus tard, toujours rien. Aucune réponse. Twitter fait la sourde oreille. Un silence assez troublant pour un réseau social qui se veut interactif.
Pendant ce temps, en « Asie Pacifique », le Japon a quatre blogs, l’Inde, la Corée, l’Indonésie et l’Australie en ont un chacun. En Europe, l’Angleterre a deux blogs, la France en a également deux, le Pays-Bas, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie en ont un chacun. Enfin en Amérique, un blog pour le Canada et un blog pour le Brésil.
Mais au fait, pourquoi un Blog Afrique sur Twitter ?
L’Afrique, c’est quand même 54 pays avec environ 1,6 milliard de tweets publiés en 2015, selon le rapport Portland 2015. C'est 34 fois plus que lors de la première édition de l'étude, publiée en 2012.
Une explosion de la twittosphère africaine d'abord portée par l'Egypte. Les Egyptiens ont écrit 28% de l'ensemble des tweets africains en 2015. Derrière, on retrouve le Nigeria, l'Afrique du Sud, le Kenya et le Ghana. (Lire aussi les pays africains qui tweetent le plus). C’est un espace en pleine mutation numérique qui mérite un intérêt, non ?
Il est vrai que le nombre d’utilisateurs n’est pas aussi explosif à l’échelle des pays américains ou certains pays d’Europe. Et cela s’explique par plusieurs facteurs : une faible couverture du réseau ; le coût élevé de la connexion internet ; le manque de formation et d’information des populations quant à l’utilisation d’internet en général et de twitter en particulier... Pourtant, quand on regarde les usages qui en sont faits et les innovations qui en découlent, le continent se démarque fortement. Pêle-mêle : l’épisode du « Printemps arabe » (en Egypte, en Tunisie et en Lybie), les contrôles des gouvernants par les citoyens (à l’exemple du Sénégal et du Burkina Faso), l’utilisation des tweets à des fins humanitaires comme en Côte d’Ivoire ... Les exemples sont légions.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment