Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Relance du programme défi-jeunes C2D emploi/ plus de 1700 jeunes bientôt insérés
Publié le mercredi 25 mai 2016  |  Ministères
Relance
© Ministères par DR
Relance du programme défi-jeunes C2D emploi/ plus de 1700 jeunes bientôt insérés
Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique a procédé, ce lundi 23 mai 2016, à la relance du programme Défi-jeunes. C’était au siège de l’Agence Emploi Jeunes, au Plateau.
Comment




Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique a procédé, ce lundi 23 mai 2016, à la relance du programme Défi-jeunes. C’était au siège de l’Agence Emploi Jeunes, au Plateau.
Le programme défi-jeunes C2D emploi couvre deux volets. La mise en stage des jeunes et le développement d’activités génératrices de revenus (AGR) en faveur des jeunes, dans le domaine agro pastoral.
A terme, « ce sont 1353 jeunes qui bénéficieront immédiatement d’opportunités au niveau de l’emploi salarié, à travers 353 stages de pré-emploi et de 1000 projets à encadrer et à financer, au niveau des AGR» a précisé le ministre Sidi Tiémoko Touré.
Condition d’éligibilité
Pour être éligible au financement, il faut être de nationalité ivoirienne, être âgé de 18 ans au moins et de 40 ans au plus, avoir une connaissance théorique ou pratique dans l’activité projetée et résider dans la zone d’activité. Il faut également être porteur d’un plan d’affaire dont le coût n’excède pas 500 000 FCFA pour les projets individuels de 8 900 000 FCFA pour les projets des coopératives (en moyennes de 20 personnes).
A quel prix ?
Au total, ce sont 1151,25 milliards FCFA (sur une enveloppe globale de 1900 milliards FCFA du C2D) qui sont affectés au financement de projets arrimés au Plan National de Développement. Cette enveloppe couvre six secteurs socio-économique : Les infrastructures de transport, développement urbain, l’agriculture et la biodiversité l’éducation nationale la santé et enfin la justice.
Commentaires


Comment