Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Les organisations des droits de l’homme se retirent du procès de Simone Gbagbo
Publié le mardi 31 mai 2016  |  RFI
Procès
© AFP par ISSOUF SANOGO
Procès de l`ancienne première dame de Côte d`Ivoire Simone Gbagbo
Mardi 31 mai 2016. Abidjan. Procès de l`ancienne première dame de Côte d`Ivoire Simone Gbagbo à la Cour de justice pour crimes contre l`humanité.
Comment




En Côte d’Ivoire, le procès de Simone Gbagbo doit s’ouvrir mardi 31 mai devant la Cour d’assises d’Abidjan. Mais ce rendez-vous très attendu aura lieu sans les organisations ivoiriennes des droits de l’homme. Parties civiles et représentantes de victimes ont annoncées qu’elles ne participeraient pas au procès, dénonçant sa crédibilité. Déjà condamnée l’année dernière à 20 ans de prison pour atteinte à la sureté de l’Etat, l’ancienne première dame doit comparaitre pour crimes contre l’humanité.

C’est un coup de colère des organisations ivoiriennes des droits de l’homme. Depuis quatre ans, investies dans les procédures judiciaires de la crise post-électorale aux côtés de 250 victimes, elles ne seront pas sur le banc des parties civiles au procès de Simone Gbagbo.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment