Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Abidjan: Le Kg de sucre blanc, en poudre, vendu entre 700 et 850 Fcfa à la veille du ramadan
Publié le mardi 31 mai 2016  |  Alerte Info
Le
© Autre presse par DR
Le sucre
Comment




Le kilogramme de sucre blanc, en poudre, est cédé dans la plupart des grandes surfaces d’Abidjan, entre 700 et 850 Fcfa contre 800 Fcfa dans les boutiques, à la veille du ramadan prévu début juin, a-t-on constaté.

Le super marché "Leader Price" sis à Marcory, dans le Sud d’Abidjan, a quant à lui revu ses prix à la baisse, de 750 à 725 Fcfa le Kg du sucre de marque Tatie, soit une réduction de 25 Fcfa.

Le coût du kilogramme de sucre roux, en poudre, est resté inchangé dans cette surface où les clients déboursent 660 Fcfa pour le paquet, ainsi que dans les autres supers marchés de cette cité.

Tout comme Lider Price, l’hypermarché "Carrefour", récemment implanté dans la capitale économique ivoirienne, affiche le prix de 725 Fcfa le kilogramme de Tatie, contre 750 Fcfa en avril.

Sococé, un autre super marché, situé à Treichville (sud Abidjan), propose le prix de 750 Fcfa le kilogramme de sucre blanc en poudre de marque Tatie, contre 825 Fcfa le paquet présenté sous forme de carreaux.

La marque Sucrivoire, dont l’emballage sous forme de carreaux est cédé à 790 Fcfa dans les rayons de "Leader Price", est vendue à 825 Fcfa le kilogramme à Sococé.

Au niveau de Cap Sud, un hypermarché sis à Marcory, une commune regroupant plusieurs grandes surfaces, les prix sont de 750 Fcfa le kilogramme de sucre en poudre Tatie et Sucrivoire, puis 825 Fcfa pour les deux marques concernant le paquet en carreaux.

Pour avoir un approvisionnement pendant toute la période du ramadan, un couple venu faire des emplettes, et qui a requis l’anonymat, préfère payer le carton, afin de réaliser plus d'économie.

Le sucre est denrée beaucoup consommée en période de ramadan en Côte d'Ivoire. Il sert à faire de la bouillie de mil, un mets très prisé pour la rupture du jeûne musulman.

Dans les quartiers des différentes communes, le kilogramme de sucre blanc est vendu à 800 Fcfa, un prix supérieur à celui des grandes surfaces, contre 700 Fcfa pour la même quantité concernant le sucre roux.

PAL
Commentaires


Comment