Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Les régulateurs des services publics africains en conclave à Abidjan
Publié le jeudi 2 juin 2016  |  AIP
Comment




Abidjan – L’Autorité de régulation des télécommunications-TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) a accueilli, mercredi et jeudi, une réunion du comité sectoriel et la 37ème réunion du comité exécutif du Forum africain pour la réglementation des services publics (AFUR, African forum for utility regulators).

La réunion, organisée conjointement avec l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité (ANARE), était consacrée à l’adoption du procès-verbal de la réunion du comité exécutif du 20 juin 2015 en Afrique du Sud, à l’examen des activités menées depuis lors et aux projets en cours.

A ce titre, la secrétaire exécutive, la sud-africaine Debbie Roets, a indiqué que l’AFUR sera affilié au Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) en vue de sa reconnaissance par la Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne.

Les participants ont planché sur la création d’un cadre harmonisé de régulation de la gestion des énergies renouvelables et aux mesures d’atténuation de l’impact des changements climatiques.

Debbie Roets a déploré le faible taux de paiement de leurs parts par les adhérents, 10 pays sur 27 pays actifs ayant soldé leur contribution cette année sur un total de 37 membres. Avec 160.000 dollars (80 millions de FCFA) soit 37% de taux de cotisation, l’AFUR fait peu de publications et rencontre plusieurs difficultés pour assumer ses charges, a-t-elle regretté. Le site Web du Forum étant peu visité, elle a proposé la traduction des textes anglais en français.

L’AFUR est une association de régulation des services publics nationaux visant à favoriser les meilleures pratiques de réglementation à travers le développement d’une coopération entre les régulateurs des services publics sur le continent africain, en appui à la croissance et au développement socio-économique de l’Afrique.

Le Forum compte quatre comités sectoriels que sont l’eau et l’assainissement, le transport, l’énergie (dont l’ANARE est membre) et les télécommunications et communication dont l’ARTCI est membre et en assure la présidence).

aaa/akn/tm
Commentaires


Comment