Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Président Ouattara a regagné Abidjan après le sommet de l’UEMOA
Publié le lundi 6 juin 2016  |  AIP
Arrivée
© Abidjan.net par Atapointe
Arrivée du President de la République de retour de Paris
Le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara est rentré d`une visite privée en France dimanche 6 Juillet 2014. Il a été accueilli par le premier ministre Duncan et certains membres du gouvernement.
Comment




Abidjan - Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a regagné Abidjan, dimanche après-midi, après avoir pris part au 49è sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et présidé le sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à Dakar, au Sénégal.

Consacrée à la situation politique et sécuritaire de la sous-région, cette 49ème réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO a vu l’investiture du nouveau président de la Commission, le Béninois Marcel De Souza, et l’élection du nouveau président de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement l’organisation sous-régionale, en la personne de la présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, pour un mandat d’un an renouvelable.

Quant au sommet extraordinaire de l’UEMOA tenu ce dimanche, il s’est penché sur les questions de paix et de sécurité et de la rationalisation des organes de cette Union.

A cette occasion, le Président Alassane Ouattara a annoncé l’examen de propositions relatives à la mobilisation des ressources et à la rationalisation des institutions et des organes de l’UEMOA.

Tout en notant les efforts accomplis en si peu d’années, Alassane Ouattara s’est inquiété des risques qui pourraient compromettre gravement les pays membres de l’Union si aucune réponse appropriée n’est trouvée à la question sécuritaire.

D’ailleurs, il a préconisé l’adoption, par la Conférence, des projets de déclaration et de plan d’action pour la paix et la sécurité dans l’espace UEMOA recommandés par la réunion des ministres de la Défense et de la Sécurité tenue à Abidjan le 27 mai.

L’adoption de ces deux documents constituera, selon le président ivoirien, une avancée majeure dans la détermination collective des Etats membres à faire face à la recrudescence des actes terroristes dans cet espace communautaire.

Il a engagé, à cet effet, le Conseil des ministres et le président de la Commission à prendre les mesures nécessaires pour permettre la bonne exécution des actions arrêtées dans le cadre de la mise en œuvre de la politique commune de l’UEMOA dans le domaine de la paix et de la sécurité.

Evoquant la question de la rationalisation des organes de l’Union, le président en exercice de l’UEMOA a recommandé une réduction du prélèvement communautaire de solidarité (PCS) avec comme objectif d’atteindre 0,5% dans les meilleurs délais.

Ceci nécessitera, selon lui, de revoir en profondeur la pertinence et la cohérence d’ensemble des organes de l’Union et d’envisager la réduction des charges de la Commission, notamment par la diminution du nombre des commissaires à l’instar des dernières décisions arrêtées au niveau de la CEDEAO.

Au terme d’une session à huis-clos sanctionnée par un communiqué final, les chefs d’Etat et de gouvernement ont notamment adopté la déclaration et le plan d’action pour la paix et la sécurité dans l’espace UEMOA.

kp
Commentaires


Comment