Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Opération ‘’zéro mort’’ pendant la saison de pluie: voici les travaux herculéens lancés par Anne Ouloto
Publié le lundi 6 juin 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Assainissement:
© Ministères par DR
Assainissement: Anne Ouloto s`imprègne de l`avancement des travaux de curage des caniveaux en Abidjan
La ministre de la Salubrité Urbaine et de l`Assainissement, Anne Ouloto s`est rendue dans plusieurs quartiers d`Abidjan ce Samedi 4 Juin 2016 en vue de s`enquérir de l`avancement des travaux de curage des caniveaux de la ville pour mieux prévenir les pluies pendant cette période hivernale.
Comment




La période des saisons pluvieuses a été ces dernières années, de grands moments d’afflictions en Côte d’Ivoire. Des inondations, des éboulements, des glissements de terrains ont, en effet, entrainé de nombreux dégâts matériels et surtout provoqué des pertes en vies humaines. C’est pourquoi, pour l’année 2016, le Président de la République a instruit Mme Anne Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement à prendre toutes les dispositions nécessaires afin qu’on ne connaisse aucune perte en vie humaine lors de cette saison des pluies qui s’annonce. C’est donc l’Opération ‘’zéro mort’’ qui a été décrétée par les services compétentes du ministère de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement. Tout d’abord, la ministre a demandé et obtenu, du Gouvernement, des moyens matériels et financiers assez importants. Ainsi, c’est la somme d’un (1) milliard de FCFA qui a été décaissé pour cette opération qui a débuté il y a quelques jours sur Abidjan et plusieurs villes de l’intérieur.

Curer et déboucher plus de 2000 km d’égouts et de caniveaux

La ministre Anne Ouloto, qui était le samedi 4 juin 2014 sur le terrain à Treichville dans le quartier Crown pour se rendre compte de l’avancée des travaux, a expliqué les grandes lignes directrices de l’opération. « Les prévisions météorologiques nous indiquent que cette année aussi, les pluies seront abondantes et fortes. C’est pourquoi, depuis quelques jours, nous avons anticipé, afin de réaliser d’importants travaux sur les ouvrages de drainage et d’écoulement des eaux pluvieuses afin d’éviter les inondations et les drames que nous avons connus dans le passé », a expliqué Anne Ouloto. Selon elle, ces ouvrages sont bouchés par des objets de diverses sortes (pneus, matériaux divers, sable, bois, ordures, etc.) qui empêchent l’eau de s’écouler naturellement vers des sites de recueillement. « Au-delà des travaux que nous entreprenons, il s’agit aussi de lancer un appel aux populations pour leur demander de protéger et entretenir ces ouvrages. La ministre a indiqué qu’avec les changements climatiques, on assiste dans le monde à des inondations. « Mais, il ne faudrait pas que ces inondations soient provoquées par les mauvais comportements », a-t-elle plaidé. Selon elle, les fortes pluies sont passagères. Mais boucher les caniveaux, empêcher l’eau de circuler peut malheureusement aussi, créer des inondations à l’intérieur des quartiers. A l’exemple de celle qui a touchée la famille de Mme Kra Ahou Olga à Treichville non loin du Collège de l’Autoroute. Elle qui a vu sa maison envahie par les eaux de ruissellement. « Tous les caniveaux dans la zone ont été obstrués par toutes sortes d’objets et la pluie qui s’est abattue le mardi dernier aurait pu être fatale à l’un des membres de la famille surtout les enfants. Car, toute la maison a été inondée la nuit et cette famille a eu beaucoup de chance », a raconté M. Amara Sanogo, Directeur de l’Office nationale de l’assainissement et du drainage (Onad), structure du ministère de l’Assainissement qui joue un rôle moteur dans le déroulement de cette opération. A ce propos, la ministre a souligné que l’Onad et Sodeci Assainissement entretiennent les ouvrages en question. « Mais malheureusement, avec l’incivisme des populations, l’Etat est obligé d’accélérer les mesures prises par ces deux structures afin de libérer tous les caniveaux. Nous avons pris des mesures d’urgence qui ont été soutenues par le Gouvernement. Nous allons donc accélérer le processus de libération des ouvrages pour que ces pluies qui s’annoncent difficiles n’occasionnent aucun mort et ne provoquent pas de dégâts matériels importants », a indiqué la ministre. Elle a invité tous ceux qui vivent dans des bassins d’orages, des flancs de collines, des talwegs à partir. « On nous annonce de très fortes pluies. Ces populations qui vivent dans ces zones à risques doivent partir. La Côte d’Ivoire est hospitalière et je sais que les Ivoiriens savent vivre leur fraternité, leur solidarité et leur hospitalité. En situation d’urgence, il faut accueillir celui qui est en difficulté. Et ensuite, la mairie, les structures étatiques prendront leur responsabilité pour accompagner ces populations en situation difficile », a-t-elle assuré. Mais, pour l’heure, il s’agit de libérer tous ces espaces, tous les ouvrages d’assainissement. Ainsi, ce sont près de 2000 km de caniveaux et d’égouts qui seront curés, débouchés et nettoyés pour la seule ville d’Abidjan avant que les grandes pluies attendues ne s’abattent sur le pays. Ainsi, pendant un mois environ (les travaux d’urgence ont démarré depuis quelques jours déjà), dans la pratique, le curage des caniveaux se déroulera sur des sites critiques à Koumassi, Marcory, Attécoubé, Port-Bouet, Abengourou, Bouaké, Ferkessédougou, Daloa, Bassam, Man, Yamoussoukro, pour ne citer que ces cas parmi tant d’autres, identifiés par les services techniques du ministère.

Empêcher les enfants de se baigner dans les caniveaux

Mais, la sensibilisation aura uns part importante pour gagner la bataille de l’Opération ‘’zéro mort’’ lors de la saison pluvieuse. D’où le message de la ministre : « j’invite les parents à être vigilent vis-à-vis de leurs enfants. La saison de pluie, c’est aussi des moments de joie pour les enfants, mais la pluie peut être dangereuse. Ces ouvrages ne sont pas faits pour que les enfants s’y baignent en saison de pluies. Ce ne sont pas des piscines. Leur rôle est de permettre à l’eau de s’écouler selon une voie tracée. Malheureusement, des enfants s’y baignent et sont entrainés par le débit important ou la puissance de l’eau et ils perdent la vie. Les parents doivent empêcher leurs enfants à aller jouer, pendant la saison de pluie dans les caniveaux ou les ouvrages qui remplissent la même fonction ».

Une saison de pluie sans mort exige donc une réactivité de tout instant. Anne Ouloto a reconnu qu’il y aura des désagréments, mais l’Etat a mis sur pied une cellule de veille afin de parer à toutes situations le cas échéant. D’ailleurs, à ce propos, un numéro vert a été créé, c’est le 175 pour saisir rapidement la cellule de veille.

Pour rappel, les travaux d’urgence emploieront au total 356 jeunes dont 250 pour les communes du District Autonome d’Abidjan et 106 pour les villes de l’intérieur. Anne Ouloto a institué une clef de répartition qui accorde à l’Agence Emploi-Jeunes d’y engager 178 jeunes, représentant la moitié de l’effectif requis. La seconde moitié est repartie entre les mairies et le ministère à travers l’Onad.

Olivier Guédé
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3668 du 6/6/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Assainissement:
© Ministères par DR

Assainissement:
© Ministères par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment