Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Environ 750.000 T de noix de cajou attendues pour l’année 2016 (Gouvernement)
Publié le lundi 6 juin 2016  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc Atigan
Cérémonie d`ouverture des journées promotionnelles de l`enseignement technique et de la formation professionnelle
Le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan, a donné le top départ des journées promotionnelles de l`enseignement technique et de la formation professionnelle ce Jeudi 26 Mai 2016 au Lycée Technique d`Abidjan. Plusieurs personnalités dont le ministre de tutelle, Paul Koffi Koffi, et sa collègue de l`Education Nationale, Kandia Camara ont pris part à cette cérémonie.
Comment




Abidjan, Les prévisions de récolte pour l’année 2016 de la filière anacarde sont estimées entre 700.000 et 750.000 tonnes, en raison de la sécheresse qui a sévi en Côte d’Ivoire.

S’exprimant, lundi, au cours d’une conférence de presse, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a indiqué que le gouvernement va mettre en place des centres d’entreposages pour une meilleure conservation des produits.

« L’idée du gouvernement, avec l’appui de la Banque mondiale, c’est de faire en sorte qu’on crée une fonction particulière d’opérateurs économiques qui vont créer des entrepôts dans les régions concernées par la transformation de l’anacarde », a expliqué M. Duncan. Il a précisé que la mise en place devrait être décidée par le gouvernement avant la fin du mois de juin 2016.

La Côte d’Ivoire est depuis 2015, premier producteur mondial d’anacarde devant l’Inde avec 750.000 tonnes. Elle envisage une production d’un million de tonnes à l’horizon 2020.

La filière est actuellement frappée par une crise sur fond de détournement d’un montant de 50 milliards de francs CFA, avec la suspension par le gouvernement du directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, Sanogo Malamine, et de son adjoint, Mamadou Berté. Une enquête est actuellement en cours.

(AIP)

kkf/akn/cmas
Commentaires


Comment