Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Recherche scientifique : Le Pasres forme des doctorants sur l’entreprenariat
Publié le mercredi 8 juin 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Entrepreneuriat
© Abidjan.net par C. K
Entrepreneuriat Jeune/ Le PASRES initie une formation en l`endroit des jeunes chercheurs
Mardi 07 juin 2016. Abidjan. À l`initiative du Programme d`Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES), vingt étudiants participent à un programme de formation sur l`entrepreneuriat depuis ce matin à l`Université Nangui Abrogoua à Abidjan.
Comment




Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres), un fonds ivoiro-suisse, organise du 7 au 9 juin 2016, un séminaire de formation à l’intention de jeunes doctorants de l’Ufr des Sciences des Techniques des Aliments de l’Université Nangui-Abrogoua (UNA) d’Abobo-Adjamé. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le mardi 7 juin 2016 au sein de ladite université, Dr Sangaré Yaya, le Secrétaire exécutif du Pasres, a justifié la tenue d’une telle formation. Selon lui, le système national d’enseignement supérieur et de recherche scientifique continue de souffrir de l’absence d’interaction avec son environnement économique. « Il n’y a pas d’interconnexion dynamique entre la Société du Savoir et le Secteur productif », a-t-il regretté. Prenant l’exemple d’universités britanniques, Dr. Yaya a indiqué que ces dernières jouent un rôle décisif dans la création et le développement des entreprises à travers des incubateurs universitaires et des pôles de recherche et de création d’entreprises. « (…) L’incubateur de l’Université d’Oxford a ainsi servi de base à la création de plus de 40 entreprises dont la valeur est estimée aujourd’hui à 1.635 milliards de FCFA », a-t-il indiqué. S’adressant au domaine d’étude des doctorants, il a souligné que la transformation des matières premières demeure, à ce jour, le chaînon manquant du développement harmonieux et équilibré du tissu économique et industriel du pays. On mesure donc l’utilité de cette formation en entreprenariat. Quant au Pr. Kati-Coulibaly Séraphin, DG de la Recherche scientifique, il a rappelé que les chercheurs ne sont pas par définition ou par vocation, des entrepreneurs. Car, ils n’ont pas la vision, la motivation et les prédispositions requises pour se lancer dans une carrière d’entrepreneurs. C’est pourquoi, il a salué cette initiative du Pasres qui permet aux jeunes doctorants d’acquérir les moyens d’exploiter les résultats pertinents de leurs recherches par la création et la gestion efficace d’entreprise.

OG
Commentaires


Comment