Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

TIC: La 2ème édition du Forum ministériel africain pour accélérer l’intégration des TIC dans l’éducation s’ouvre à Abidjan
Publié le mercredi 8 juin 2016  |  Abidjan.net
Coopération:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Coopération: le Gouvernement Ivoirien offre un diner à la délégation tunisienne
Le chef du gouvernement Ivoirien Kablan Duncan a offert un dîner à la délégation tunisienne conduite par SEM. Habib Essid, le Premier Ministre. Plusieurs membres membres du gouvernement ont participé au Dîner.
Comment




Le Premier ministre ivoirien, S. E. M. Daniel Kablan Duncan, procédera ce mercredi 8 juin à Abidjan, au lancement officiel de la deuxième édition du Forum ministériel africain pour accélérer l’intégration des TIC dans l’éducation et développer les compétences du 21ème siècle nécessaires au développement de l’Afrique.


Les ministres africains d’environ 20 pays, en charge de l’éducation et de la formation, du développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), ainsi que de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, se réuniront à Abidjan dans le cadre du Deuxième Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation, sur le thème « Promouvoir des sociétés du savoir inclusives en Afrique pour la mise en œuvre de l’Agenda 2063 pour l’Afrique et des ODD ».

L’événement de haut niveau se tient à l’hôtel Heden Golf d’Abidjan, du 7 au 9 juin 2016. Le 2ème Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation est organisé par le gouvernement de Côte d’Ivoire à travers le ministère de l’Education nationale, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), l’Initiative Global e Schools and Communities (GESCI), le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Intel, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et Microsoft.

DA
Commentaires


Comment