Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Le Denguélé d’Odienné, nouveau leader de la Ligue 1 ivoirienne de football
Publié le mardi 14 juin 2016  |  APA
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Denguélé d’Odienné s’est emparé , pour la première fois, du fauteuil de leader de la Ligue 1 ivoirienne de football à l’issue de la 18è journée clôturée, lundi soir, par les oppositions Africa-Yopougon (3-1) et Moossou FC-Soa (2-1).

L’un des faits majeurs de cette 18ème journée, est la montée aux premières loges du classement de l’AS Denguélé d’Odienné (1er ,30pts+3) après son succès (1-0) face au leader, l’AS Tanda (2è, 29pts+0) qui rétrograde d’une place.

Le Denguélé, l’équipe de l’extrême nord du pays (707 km) qui a dans ses rangs le meilleur artificier de la compétition, Nguessan Krisito Yessoh (12 buts) domine, ainsi, les débats avec un match en moins.

Quoique vainqueur de la lanterne rouge, Yopougon FC (14è, 11pts) sur le score de 3-1, l’Africa Sports (10è, 25 pts+3) ne bouge pas au classement mais peut se satisfaire de la fin de série de contreperformances depuis la reprise. Deux défaites et un match nul.

Pour le reste, l’on retient le statu quo au classement de San-Pedro (3è, 28pts+3) contraint au nul (1-1) par Gagnoa (7è, 26pts-1), du Stade d’Abidjan (4è, 27pts+6), vainqueur (1-0) de l’Afad (11è, 19pts-4) et qui compte un match en retard face au leader l’As Denguélé.

L’Asec (5è, 26pts+5) est scotchée à sa place après un nul (0-0) concédé au Jcat (6è, 26pts+3). Les Mimos qui semblaient avoir le vent en poupe (2 victoires et un nul en 3 matches) après la trêve, marquent le pas.

Le FC Moossou (9è, 25 pts+5) qui jouait les premiers rôles en début de saison avant de perdre son football, remonte la pente suite à sa victoire (2-1) sur la Soa (12è, 17pts-9) à qui rien ne sourit depuis quatre rencontres.

L’ASI d’Abengourou (8è, 25pts+5) a partagé la poire en deux (2-2) avec le CO Korhogo (13è, 15pts-9) qui peine à sortir de la zone de relégation.

A huit journées du terme de la compétition, rien n’est encore joué mais l’intérieur du pays qui place trois formations (Odienné, Tanda et San-Pedro) dans le carré semble bien parti pour maintenir son hémogénie sur le football ivoirien qu’il domine depuis cinq saisons avec les trois sacres consécutifs de San-Pedro et celui de l’AS Tanda, la saison dernière.

HS/ls
Commentaires


Comment