Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Plus de cinq millions cfa de faux billets saisis par la police à Tanda
Publié le jeudi 23 juin 2016  |  AIP
Comment




Tanda, Plus de cinq millions de francs cfa en coupure de faux billets de banque ont été saisis, jeudi, sur deux personnes par des agents du commissariat de police de Tanda, suite à la plainte d’un gérant de cabine de téléphonie mobile, une victime des faussaires.

Après la plainte de ce gérant, mardi nuit, la police a effectué une patrouille qui a permis de mettre la main sur Adjoumani Atta Isaac, 38 ans, un acheteur d’anacarde qui a tenté d’introduire son billet dans le commerce par un transfert d’unité de 5.000F CFA. Il a été gardé à vue.

Dès le lendemain matin, la police reçoit Yeo Seydou, 49 ans acheteur de produit agricole se présentant comme un ami de l’ interpellé, et qui serait venu négocier, afin qu’il soit libéré. Au même instant Asseya k. propriétaire de cabine téléphonique à Tiédjo, localité située à 15 kilomètres s’y était rendu pour déposer une plainte contre X pour avoir fait un dépôt de 50.000 F CFA sur un compte, mardi, mais malheureusement l’argent reçu était des faux billets.

Séance tenante le commissaire a tenu à vérifier le numéro sur lequel l’argent a été déposé. Au grand désarroi de Yéo Seydou, son portable sonne. Après avoir nié plusieurs fois les faits, l’enquête menée a révélé que les 50.000 FCFA déposés ont été transférés sur le compte de Yeo Seydou qui les aurait déjà retirés.

En plus Yéo, étant dans l’impossibilité de se rendre à Bondoukou fait venir son frère à Tanda pour, dit-il, prendre ses bagages. Ce dernier, un aide soignant, ignorant sans doute ce qui se passe vient rendre visite à son frère au commissariat où il est gardé à vue. L’empressement avec lequel M. Yeo veut faire partir ses bagages sur Bondoukou par son petit frère pousse le commissaire Oré Brice et ses hommes à jeter un coup d’œil dans ses valises. La police y découvre plus de cinq millions (5.000.000) de faux billets prêt à être mis en circulation. Yéo et son complice sont vite passés aux aux aveux.

Selon le commissaire depuis 2015, certains producteurs se plaignent de recevoir des faux billets en guise de payement après la vente de leurs produits. Depuis l’arrestation des deux faussaires, sept victimes avec un préjudice qui s’élève 110.000 F CFA ont été enregistrées.

(AIP)
si/tad/ask
Commentaires


Comment