Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Emploi Jeunes dans l’agri-business: le Programme Enable Youth de la BAD présenté en Côte d’Ivoire.
Publié le lundi 11 juillet 2016  |  Ministères
Emploi
© Ministères par DR
Emploi Jeunes dans l’agri-business: le Programme Enable Youth de la BAD présenté en Côte d’Ivoire
Vendredi 8 juillet 2016. Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont organisé un atelier de mise en place du « dispositif national d’inclusion des jeunes dans l’Agri-susiness par le Programme Enable Youth ».
Comment


Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont organisé ce vendredi 8 juillet 2016, un atelier de mise en place du « dispositif national d’inclusion des jeunes dans l’Agri-susiness par le Programme Enable Youth ».
Le projet Enable Youth est une réponse au fort taux de chômage des jeunes à travers l’agri-business, dans tous les pays africains», a indiqué Dr. Chiji OJUKWU, Directeur du Département de l’Agriculture et de l’Agro-industrie à la BAD.
Il s’agit surtout, de renforcer les capacités des jeunes diplômés, motivés et disposant d’une idée de création d’entreprises dans le secteur agricole.
« L’agriculture fourni plus de 60 % d’emplois à la population ». L’âge moyen de l’agriculteur étant de 60 ans, il y a urgence à rajeunir le secteur afin de remédier au taux de chômage de la jeunesse.
Pour le ministre Sidi Touré, il faut revoir le « système d’organisation et d’interconnexion de nos actions » pour faire converger les jeunes vers le secteur agricole. Concrètement, il s’agit de travailler à réduire la pénibilité du travail agricole, d’améliorer la qualité de la vie en milieu rural, afin de freiner l’exode rural des jeunes et de « tout envisager pour faciliter l’accès des entrepreneurs agricoles ou agri-preuneurs, au financement et au marché ».
« Nous devons de façon spécifique travailler sur toute la chaine de valeur des produits et des acteurs, pour assurer et réussir l’insertion des jeunes dans l’agriculture », a-t’il ajouté.
Commentaires


Comment