Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Grogne contre la cherté de la vie: Affi N’guessan demande l’annulation de la facturation excessive de l’électricité
Publié le vendredi 22 juillet 2016  |  Abidjan.net
Le
© APA par Amah SALIOU/APA
Le FPI réclame l`annulation des facturations «fantaisistes» de la CIE et la libération des étudiants
Le Front populaire ivoirien (FPI) parti de l’opposition membre du l’Alliance des forces démocratiques (AFD) a réclamé, vendredi, l’annulation des facturations «fantaisistes et anarchique» de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) et et la libération des étudiants arrêtés lors des manifestations à l’Université Félix-Houphouët contre l’occupation de leur locaux pour les jeux de la Francophonie.
Comment


Affi Nguessan, président du Front Populaire Ivoirien, animant une conférence de presse ce vendredi, à son quartier général, a demandé au président Alassane Ouattara de renoncer à son projet de modification constitutionnelle. Pour le président de l’Alliance des Forces démocratique (AFD, opposition), l’urgence, aujourd’hui, c’est le coût de la vie, la crise à l’université et les questions liées au processus de réconciliation nationale.

’’Le pays est en ébullition à cause des injustices, des fausses promesses ’’, a déclaré Affi Nguessan, rappelant que le chef d’Etat a promis, lors de son dernier discours à la nation, d’annuler le trop perçu sur les factures d’électricité. « Il faut annuler la facturation excessive de l’électricité », a insisté l’ancien premier ministre. Qui annonce une campagne de mobilisation ‘’pour dire non à la reforme constitutionnelle, la pauvreté des populations, la libération des prisonniers politiques, le respect des Droits de l’Homme’’.

‘’L’heure est grave. Que tous les ivoiriens se mobilisent. Il faut mettre fin à ce drame. Il faut mettre fin au cinéma judiciaire et à la situation de l’université qui est à l’abandon’’, ajoute-t-il, tout en réclamant la libération des étudiants arrêtés dans le cadre des affrontements avec les policiers.
Des manifestations violentes sont signalées depuis quelques jours dans plusieurs villes du pays réclamant la réduction du coût de l’électricité. Ces manifestations, prenant l’allure d’émeutes, s’attaquent aux agences de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).


DA
Commentaires

Sondage
Le
© APA par Amah SALIOU/APA (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)

Le
© APA par Amah SALIOU/APA (Photo d`archive)


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment