Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Secteur des transports: Le Secrétaire Général de l’OFT primé
Publié le jeudi 28 juillet 2016  |  OFT
Secteur
© Autre presse par OFT
Secteur des transports: Le Secrétaire Général de l’OFT primé
A l’initiative de l’Organisation Panafricaine de la Jeunesse Francophone, une cérémonie de distinction des acteurs de développement dénommée « Eléphants d’Or » s’est déroulée le lundi 18 juillet 2016 à la salle Félix Houphouet-Boigny du District d’Abidjan.
Comment


A l’initiative de l’Organisation Panafricaine de la Jeunesse Francophone, une cérémonie de distinction des acteurs de développement dénommée « Eléphants d’Or » s’est déroulée le lundi 18 juillet 2016 à la salle Félix Houphouet-Boigny du District d’Abidjan. Devant un public venu en nombre important et comportant toutes les composantes socio-économiques de la Côte d’ivoire, plusieurs hauts responsables appartenant au secteur public et parapublic ont été distingués pour leur contribution, chacun dans son domaine, au rayonnement de la Côte d’ivoire, à travers des résultats tangibles. Au cours de cette cérémonie qui aura tenu l’assemblée en haleine durant deux heures d’horloge, les secteurs tels que l’éducation et l’enseignement technique, l’agriculture, l’administration publique et le transport ont reçu les éloges des organisateurs.

Dans le domaine des transports, c’est à monsieur TOURE Abdoulaye, Secrétaire général de l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT) et Président du Comité National de Facilitation (CNF) qui a raflé l’un des cinq (05) super lots pour la contribution de sa structure à l’émergence de l’économie ivoirienne à travers la lutte contre les tracasseries routières et le racket.


Les acquis qui ont fait la différence

L’amélioration de la fluidité routière en Côte d’Ivoire, la gestion de la tête de stationnement des taxis compteurs à l’Aéroport international Félix Houphouet-Boigny d’Abidjan, la lutte contre les gares informelles et l’occupation anarchique des emprises publiques à Abidjan sont entre autres, les maux auxquels le Secrétaire Général de l’OFT s’est très tôt attaqué après sa prise de fonction en janvier 2015.

Pour lui, il fallait à notre pays des routes sûres et débarrassées de toutes sortes d’entraves à la libre circulation des personnes et des biens. Aussi, s’est-il attelé à multiplier des actions d’envergure sur tous les corridors pour venir à bout de ce phénomène tant décrié par les usagers. Pour ce dernier, mettre fin aux tracasseries routières est synonyme d’une lutte acharnée contre les barrages anarchiques qui ont poussé comme des champignons au lendemain de la crise post-électorale.

C’est ainsi qu’il a engagé tous ses collaborateurs dans plusieurs missions d’observation, de sensibilisation et de démantèlement de barrages illégaux. Avec comme objectif primordial, le respect scrupuleux des trente-trois (33) localités autorisées à abriter les barrages routiers mais aussi et surtout la mise de la Côte d’ivoire aux normes de la CEDEAO qui recommande un (01) barrage aux cent (100) km pour ce qui est des corridors économiques desservant les ports d’Abidjan et de San Pedro.

Bien que regardant de près la situation sur les routes, monsieur TOURE Abdoulaye fera de l’assainissement du milieu du transport dans la ville d’Abidjan en général et à l’Aéroport Félix Houphouet-Boigny en particulier, son cheval de bataille. En décidant de mettre fin au désordre qui règne dans la gestion de la tête de stationnement des taxis-compteurs à l’aéroport.

Pour ce faire, il n’a eu de cesse de tenir des rencontres de concertation avec les structures étatiques et privées concernées par la question, à savoir l’OFT, l’AERIA, la SODEXAM, le District Autonome d’Abidjan, la Mairie de Port-Bouet et les organisations professionnelles. Ces différentes réunions ont été l’occasion pour le Secrétaire Général de l’OFT de relever la nécessité de reformer l’activité des taxis-compteurs à l’Aéroport d’Abidjan. D’abord, pour l’importance de cet aéroport, première vitrine de notre pays et ensuite pour le bien des acteurs eux-mêmes à qui il est impérieux d’assurer une vie décente dans l’exercice de leur activité.
Résultat de toute cette débauche d’énergie, c’est que les populations et visiteurs du District Autonome d’Abidjan découvriront bientôt des taxis-compteurs flambants neufs pour la desserte de l’Aéroport Félix Houphouet-Boigny. Ce qui est de bon augure car cette réorganisation viendra mettre fin aux récurrentes plaintes des usagers quant aux mauvaises conditions de transport et à l’insécurité ambiante liées notamment à la vétusté des véhicules, à l’indiscipline des conducteurs et parfois, aux cas de vol.

De vastes opérations de libération des emprises publiques et d’embellissement des artères se déroulent depuis des mois dans le District d’Abidjan. C’est au cours de plusieurs séances de travail tenue avec les représentants des communes du district que le Secrétaire Général de l’OFT a affiché sa volonté de ne laisser prospérer encore longtemps ce phénomène. Aussi, a-t-il interpellé les responsables municipaux à tout mettre en œuvre pour procéder au déguerpissement et à la destruction des gares anarchiques dans leurs communes. Car, explique-t-il : « l’objectif de l’OFT est de faire en sorte que les gares et les têtes de stationnement soient des endroits viables dans les communes ; contrairement à l’image qu’elles dégagent en ce moment».

Comment ne pas reconnaître ces hauts faits et même les récompenser ? C’est la réponse qui vient d’être donnée par l’ONG OPAJEF à travers cette distinction que monsieur TOURE Abdoulaye, visiblement heureux et fier, a bien voulu dédier au Ministre des Transports, monsieur TOURE Gaoussou qui lui a fait confiance en le plaçant à la tête de l’OFT. Il n’a pas manqué de saluer l’action de ses plus proches collaborateurs dans l’atteinte de ces résultats.


SERVICE COMMUNICATION
Commentaires


Comment