Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre la cherté de la vie: les agents du ministère du Commerce exigent le contrôle des compteurs de la Cie et de la Sodeci
Publié le lundi 1 aout 2016  |  Notre Voie
Le
© Autre presse par DR
Le siège de la Société de Distribution d`Eau en Côte d`Ivoire (SODECI)
Comment


Le Syndicat national des agents du ministère du Commerce de Côte d’Ivoire (Synamic-ci) exige le contrôle des compteurs de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) et de la Société de distribution d’eau en Côte d’Ivoire (Sodeci) en vue de facturations équitables, justes et honnêtes. Dans le souci d’éviter des factures démesurées. La préoccupation du Synamic-ci a été exprimée, le samedi 29 juillet dernier, par son secrétaire général, Patrice Toto, lors de l’assemblée générale ordinaire dudit syndicat, à la Rotonde de la Cité financière, à Abidjan-Plateau. Sous la bienveillance du ministre du Commerce, Jean Louis Billon.
« Le rôle des agents du ministère du Commerce dans la lutte contre la cherté de la vie » était le thème de la rencontre. Patrice Toto estime que les compteurs de la Cie et de la Sodeci sont défaillants non sans omettre que cette situation est à l’origine, entre autres, des factures émises qui ne reflètent pas dans l’ensemble la consommation des abonnés des deux entreprises. C’est à juste titre qu’il recommande la finalisation du contrat d’affermage en vue d’une solution au problème du contrôle des compteurs. Patrice Toto n’a pas omis de dénoncer le non respect de la mesure de deux mois de caution et un mois d’avance dans le domaine de la location des loyers. Tous ces paramètres, déplore-t-il, contribue à la cherté de la vie en Côte d’Ivoire.
Le secrétaire général du Synamic-ci a, en outre, égrené les revendications de sa structure. Il s’agit, entre autres, de l’octroi de l’indemnité ou prime spécifique, l’optimisation et sécurisation des recettes des services, la mise en place urgente du profil de carrière interne.

Jean Louis Billon a annoncé que si l’autorité fait défaut, les agents du ministère en feront autant avec de lourdes conséquences. « Vous avez un rôle primordial », exhorte-t-il. Et de poursuivre : « Les agents du ministère du Commerce ne doivent pas être une source d’augmentation du coût de la vie ». Cependant, il promet des négociations avec la Cie et la Sodeci en vue des conditions de contrôle de leurs compteurs. Concernant les primes spécifiques, Jean Louis Billon reconnait la justesse des revendications des agents. Cependant il avoue que les négociations au niveau du gouvernement vont prendre du temps. C’est en cela qu’il propose au Synamic-ci de mettre en place une stratégie commune pour avoir gain de cause. Ainsi que l’installation d’un comité de suivi. « Nous allons engager des négociations directes avec le Premier ministre Kablan Duncan. Et introduire un courrier en début de semaine prochaine (Ndlr : cette semaine) », a-t-il conclu.

GOMON Edmond
Commentaires


Comment