Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Après les violentes manifestations: Adama Bictogo rassure les populations d’Abobo
Publié le mardi 2 aout 2016  |  L’Inter
Coopération
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Coopération Burkina - Côte d`Ivoire: Alpha Barry visite les installations de la SNEDAI
La Société Nationale d`Édition de Documents Administratifs et d`Identification (SNEDAI) a reçu ce Jeudi 14 Juillet 2016, la visite du Ministre Burkinabé des Affaires Étrangères, SEM. Alpha Barry. Il a été accueilli par le Ministre Adama Bictogo, PDG du Groupe SNEDAI Holding.
Comment


Président du comité ad-hoc du Rhdp chargé de la mobilisation, Adama Bictogo a procédé au lancement de la caravane de sensibilisation initiée par l'Amicale des députés du district d'Abidjan (Adda).

Ce n'était pas la grande mobilisation, samedi 30 juillet, dans la grande salle du centre socio-culturel d'Abobo, mais les leaders d'opinion qui ont fait le déplacement ont eu le temps d'exprimer leurs préoccupations en vue obtenir des réponses précises.

Adama Bictogo a, tout d'abord, rappelé les grands projets de développement réalisés par le gouvernement du président de la République, Alassane Ouattara. « Nous voyageons beaucoup et il n'y a pas un département en Côte d'Ivoire qui n'a pas bénéficié d'un projet du chef de l’État », a-t-il laissé entendre. Et l'orateur d’égrainer un chapelet de réalisations dont des ponts, des routes ''qui ont valu à Alassane Ouattara le nom de ''ADo dupont''. D'ailleurs, pour lui, c'est le bilan de Ouattara qui a conduit les populations à lui accorder leurs suffrages en octobre 2015.

L'ex-ministre de l'Intégration et des Ivoiriens de l'extérieur a invité les populations à la patience et à faire confiance à leur président , ''qui est à l'écoute de son peuple''. « N'oublions pas que nous lui avons confié à nouveau le pays, il y a un peu plus de 6 mois. Je vous donne l'assurance que le président de la République vous écoute », soutient-il.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment