Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Baisse effective des prix des produits vivriers sur des marchés
Publié le mardi 2 aout 2016  |  AIP
Premier
© AFP par ISSOUF SANOGO
Premier jour de Ramadan : Les prix des légumes déjà incontrôlables sur les marchés
Mardi 9 juillet 2013. Abidjan (Abobo). Le marché d`Abobo présente plusieurs produits tels que des légumes
Comment


Abidjan - Les prix des produits vivriers ont effectivement baissé sur des marchés à Abidjan, a constaté, mardi, l’AIP, lors d’une visite dans les communes d’Adjamé et de Treichville.

La présidente de la fédération nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (FENASCOVICI), Irié Lou Colette, annonçait, lundi, une « forte baisse », sur les marchés, des prix des denrées alimentaires de l’ordre de « plus 80% », rappelle-t-on.

Selon Mme Irié Lou, le prix de la tomate qui était de 2 500 francs CFA le kilogramme est passé à 400 francs CFA. Les quatre aubergines à 500 francs CFA sont passées à 100 Francs CFA voire 200 francs CFA le kilogramme, le tas de gombo est descendu à 500 francs CFA au lieu de 2000 francs CFA. Au niveau du vivrier, les quatre bananes à 2000 francs CFA sont passées à 1000 francs CFA, a-t-elle indiqué.

« Tout a baissé. Les prix sont abordables» admet, avec un peu de réserve toutefois, une ménagère, Lattoh Odette, rencontrée au forum des marchés d’Adjamé.

Vendeuse de piment sur le même marché, Tra Lou Catherine, confirme également une amélioration avec une augmentation du tas de piment. « Quand c’est comme ça le prix diminue», a-t-elle fait remarquer. La présidente de la FENASCOVICI avait annoncé un tas de 30 piments à 500 francs CFA contre quatre pour le même prix il y a peu, rappelle-t-on.

En dehors du vivrier cependant les prix sont à la hausse sur les marchés visités pour ce qui est notamment de la viande et du poisson. Le délégué des bouchers du marché de Treichville, Isam Waïd Alaly, a fait savoir que le kilogramme de viande est passé de 2000F à 2300F récemment. Les vendeurs de poisson ont également évoqué une hausse qui va nécessairement toucher le consommateur.

« Le prix du carton de Sosso était à 40 000F. Maintenant c’est à 50.000F. Les prix n’ont pas diminué et c’est ce qui me fait mal », s’est indigné une vendeuse du forum des marchés, Yao Marguerite.

hn/kg/ask
Commentaires


Comment