Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Délits de presse : le gouvernement exclut l ’ emprisonnement des journalistes en Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 3 aout 2016  |  APA
Bruno
© Ministères par DR
Bruno Nabagné KONE, Ministre de la Poste et des TIC, Porte-parole du Gouvernement
Comment


Le gouvernement a adopté, mercredi, à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, un projet de loi portant régime juridique de la presse, excluant ‘’ la prison, la garde à vue et la détention préventive’’

Ce projet, selon le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, par ailleurs, ministre de l’Economie numérique et de la poste, vise à '’adapter un cadre juridique de la presse aux exigences actuelles liées’’ à ce secteur qui prendra en compte ‘’les nouveaux médias’’, a-t-il ajouté.

‘’Le nouveau dispositif permet d’assouplir les conditions de création de l'entreprise de presse et renfonce la liberté de presse dans notre pays’’ a expliqué M. Koné, précisant que le projet exclut la peine d'emprisonnement pour les faits qualifiés’’ de délit de presse.

‘’Il revoit, totalement, l'exclusion de la garde à vue et de la détention préventive quand il s'agit de délit de presse’’, a conclu le ministre Bruno Koné, animant un point presse au terme du conseil des ministres.


MC/hs/ls/APA
Commentaires


Comment