Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Débats publics : Maurice Bandaman lance les grandes conférences de la culture
Publié le vendredi 5 aout 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Cinéma:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Cinéma: lancement du tournage de la saison 2 de la série "Ma Famille" intitulée "Ma Grande Famille"
L`équipe de production de la série télévisée "Ma Famille" avec à sa tête Loukou Akissi Delphine alias Akissi Delta, a officiellement lancé ce Lundi 18 Juillet 2016 à l`Heden Golf Hôtel, le début du tournage de la deuxième saison intitulée "Ma Grande Famille". C`était en présence des partenaires (la chaîne A+, Canal Plus) et des ministres Maurice Kouakou Bandama de la Culture et de la Francophonie et Affoussiata Bamba-Lamine de la Communication.
Comment


La salle ‘’Niangoran Porquet’’ du palais de la Culture a abrité le mercredi 03 août 2016, la cérémonie inaugurale des grandes conférences de la culture.
‘’L’Ivoirien nouveau : Mythe ou réalité’’. Tel est le thème de la première édition des grandes conférences initiées par le ministère de la Culture.
Le ministre Maurice Kouakou Bandaman et ses invités à savoir Venance Konan, le père Norbert Abekan et l’Iman Diabaté Fousseni se sont prononcés sur ce thème.
Le ministre de la culture a expliqué le concept de ‘’l’Ivoirien nouveau’’ tel que prôné par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.
Pour lui, il s’agit d’appliquer la devise de la Côte d’Ivoire. C’est là où se trouve l’essence du concept, car dira-t-il ‘’l’Ivoirien nouveau’’ doit être un citoyen rigoureux, uni, travailleur discipliné, formé et préparé aux enjeux d’un monde qui change.
Il doit prendre des initiatives et développer l’esprit de l’entreprenariat. Contrairement à’’ l’Ivoirien ancien’’ qui ne veut pas prendre des initiatives, et qui est peu préparé à affronter les enjeux d’un monde qui change.
« On ne récolte que ce qu’on a semé, si on a semé la violence dans ce pays depuis 10 à 15 ans, on ne pourra que récolter la violence», a déclaré Venance Konan, directeur du groupe Fraternité Matin.
Selon lui, il faut éduquer l’Ivoirien, c'est-à-dire semer en lui les graines de la discipline, la tolérance, la rigueur, la paix, le goût du travail et autres valeurs afin de faire de ce concept une réalité.
Quant au père Norbert Abekan, il a indiqué que ce concept n’est pas un mythe, il peut être une réalité en ce sens que l’Ivoirien se laisse former intégralement à tous les niveaux, que les jeunes ivoiriens apprennent à être autonomes, et prennent des initiatives.
Partageant les mêmes avis, l’Imam Fousseni Diabaté, a fait savoir que l’Ivoirien nouveau doit prendre conscience de sa situation, rompre d’avec le passé, cultiver un certain nombre de valeurs cardinales, être un modèle, et cultiver l’exemplarité.
Il faut rappeler que les grandes conférences de la culture sont un cadre d’échanges.

MK
Commentaires


Comment