Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dabou: Sensibilisation à la planification familiale/ Une ONG met des journalistes en mission
Publié le mardi 9 aout 2016  |  Transport Hebdo
Comment


L'une des premières causes des mortalités maternelles et infantiles est la méconnaissance des règles de la planification. En Côte d'Ivoire une étude a révélé qu'en 2012, 614 décès maternels et infantiles sur 100 mille naissances. Soit à cause des grossesses trop rapprochées, trop précoces ou trop tardives, mais surtout à cause de l'insuffisance des consultations pré natales. Pour l'ONG Agir pour la planification familiale (Agir PF), une sensibilisation accrue des couches sociales pourrait réduire significativement ce mal. C'est dans cette perspective qu'il a initié un séminaire de renforcement des capacités, à l'attention d'un réseaux de journalistes processionnels spécialistes des questions liées à la santé maternelle et de la reproduction, à savoir le Pmesmeci. C'était les 28 et 29 juillet 2016 à Dabou. Plusieurs ateliers animés par Dr Kacou Raoul et Kouadio Alexis, spécialiste en santé de la reproduction au programme national de la santé mère et enfant(Pnsme) ont édifié les 25 journalistes de la presse écrite, des radio de proximité et des nouveaux média sur les risques liés aux grossesses à risques, mais aussi sur les maladies sexuellement transmissibles (Mst). Selon eux des solutions, notamment une bonne éducation sexuelle et de la reproduction peut réduire considérablement le taux de mortalité maternelle et infantile. D'où la nécessité d'éduquer et de sensibiliser les couches défavorisées à travers les supports média. C'est pourquoi le représentant de l'ONG Agir PF, Ange Désiré Bouikalo a insisté sur le rôle important des média dans sa mission de sensibilisation. " Nous avons décidé de vous accompagner afin qu'ensemble, nous puissions repositionner la planification familiale en Côte d'Ivoire. C'est un combat long mais noble. Car la situation de la santé mère enfant est alarmante." a indiqué Ange Bouikalo. M. Piekoura Jean Claude, président du Pmesmeci a souhaité que ce partenariat entre sa structure et l'ONG Agir PF fasse tâche d'huile pour le bien-être familial. "Il s'agit de faire en sorte qu'aucune mère ne meure en donnant la vie." a t il signifié. Notons qu'au terme de cet atelier, l'ONG s'est engagée à soutenir des productions radio-télé à travers des prix Aix meilleurs reportages ou dossiers sur la santé reproductive et la planification familiale.

Norbert Nkaka (A Dabou)
Commentaires


Comment