Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le ministre du Commerce annonce la carte des commerçants aux opérateurs de Daoukro
Publié le mardi 9 aout 2016  |  AIP
Commerce,
© Abidjan.net par Atapointe
Commerce, Artisanat, financement des PME: Le ministre Jean Louis Billon face à la presse
Vendredi 26 septembre 2014. Le ministre du commerce, de l`artisanat et des PME Jean Louis Billon a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a donné les différentes orientations de son ministère. Photo: Le ministre du commerce, de l`artisanat et des PME Jean Louis Billon
Comment


Daoukro - En visite au grand marché de Daoukro, le ministre du Commerce, Jean-Louis Billon, qui parrainait la 12ème édition du Festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD), a annoncé la mise en circulation et la disponibilité de la carte des commerçants début 2017.

« Nous avons lancé le processus. Depuis des années, les commerçants réclament cette carte. Nous travaillons d’arrache pied pour que cette carte sorte. Ainsi, d’ici la fin d’année ou en début d’année 2017, vous aurez vos cartes de commerçants », a rassuré M. Billon en réponse à leur préoccupation concernant la disponibilité de cette carte professionnelle.

Face à d’autres doléances évoquées par le secrétaire général de la Fédération des Syndicats des commerçants de la région de l’Iffou, Fall Idriss, relatives à la création d’une mutuelle et à la mise en place d’un fonds de garantie et de solidarité, le ministre a indiqué qu’elle est liée à cette carte d’identification et d’immatriculation de chaque commerçant qui devrait permettre de servir de critère à leur éligibilité.

Il a exhorté ses interlocuteurs à la posséder pour faciliter leurs opérations avec les établissements bancaires qui sont sensibles à leur domaine d’activité.

Des sessions de formations éclatées se tiendront sur l’ensemble du pays à leur endroit, pour les situer sur leurs droits et devoirs.

« Cette formation est importante » et les collaborateurs travaillent pour sa mise en œuvre, a-t-il indiqué, dénonçant l’entrée sur le territoire de sucre frauduleux. Il a signalé un renforcement des contrôles dans les corridors douaniers et réaffirmé sa joie d’être venu à la rencontre des commerçants, pour connaître leurs difficultés, afin que des réponses soient apportées par le gouvernement.

ca/aaa/ask
Commentaires


Comment