Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mankono : Inauguration du siège de la chefferie du canton koyagah : les populations expriment leur reconnaissance au ministre Cisse Bacongo
Publié le mercredi 10 aout 2016  |  Cabinet du Conseiller spécial
Mankono
© Autre presse par DR
Mankono : Inauguration du siège de la chefferie du canton koyagah offert par le ministre Cisse Bacongo
Le samedi 06 août 2016, le Ministre Cissé Bacongo, fils de la région du Béré a officiellement procédé à la remise des clés du tout premier siège de la chefferie du canton Koyagah. C’était en présence du Préfet du département de Mankono Koffi Amani Ignace de Loyola, et de la quasi-totalité des cadres de Mankono.
Comment


Le samedi 06 août 2016, le Ministre Cissé Bacongo, fils de la région du Béré a officiellement procédé à la remise des clés du tout premier siège de la chefferie du canton Koyagah. C’était en présence du Préfet du département de Mankono Koffi Amani Ignace de Loyola, et de la quasi-totalité des cadres de Mankono.

L’inauguration du tout premier siège de la chefferie du canton koyagah a été le prétexte pour les populations, accourues des coins et recoins de la région du Béré, pour bénir et exprimer leur reconnaissance au donateur. En l’occurrence, le Ministre Cissé Ibrahima Bacongo, fils de Mankono, qui a pris sur lui le pari de bâtir un local avec toutes les commodités afin de permettre aux autorités traditionnelles du canton koyagah de se retrouver et agir efficacement dans la préservation du patrimoine culturel du Béré. Et cela conformément aux missions désormais dévolues aux Rois et Chefs traditionnels depuis la signature du décret portant statut des Rois et Chefs traditionnels par le Président SE Alassane Ouattara.
L’espace Brafiê de Mankono a connu une effervescence des grands jours en cette journée du samedi 06 août 2016. C’est une présence à la fois massive et distinguée de personnalités politiques, religieuses et administratives qui nous a été donnée de voir à ce rendez-vous inédit, festif et historique. Elles sont venues de toute la région du Béré pour clamer « Cessé i ni tché, i barka », en un mot « Merci Cissé Ibrahima Bacongo » pour avoir sorti de terre, un joyau architectural qui va désormais abriter le siège de la chefferie du canton koyagah. Les populations Gbalolou de Mankono, Koundanani de Tonhoulé et Toniguikoundalah de Oussougoulah ont sorti le grand jeu pour manifester leur joie d’accueillir cet édifice qui fait honneur au peuple Koyagah du Béré.
Toute la reconnaissance des populations au donateur Cissé Ibrahima Bacongo a été exprimée à travers les différentes interventions des acteurs, administratif, politique et coutumier. Il s’agit du 1er adjoint au maire, M. Dosso Siriki du Préfet Koffi Amani Ignace de Loyala et M. Dosso Lemissa, membre du bureau du directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire.
Le discours du dernier, cité exprime à lui seul la quintessence même de cette cérémonie de remise de clés. C’est au nom de l’Honorable Meboua Dosso, Chef du Canton Koyagah, que M. Dosso Lemissa a traduit toute la reconnaissance des populations à son « digne fils » Cissé Ibrahima Bacongo. « En édifiant les locaux du siège du Canton Koyagah, tu as voulu, au niveau régional, emboiter le pas à Son Excellence Alassane Ouattara, l’illustre bâtisseur de la Côte d’Ivoire émergente, dont tu es à n’en point douter, l’un des plus grands admirateurs et des plus loyaux collaborateurs » s’est-il exprimé à l’endroit du donateur. Aussi devant un parterre de cadres issus de la région, M. Dosso Lemissa a saisi l’occasion pour les inviter à être soudés en taisant les querelles de clans pour le bonheur du Béré. « Que cette cérémonie où se retrouvent les filles et les fils de Mankono et de tout le Béré (…) soit une illustration de notre volonté d’œuvrer désormais dans l’union des cœurs et des esprits pour la poursuite du développement de notre belle région (…)», a-t-il dit, avant d’inviter les dignitaires religieux à poursuivre et accentuer leurs implorations en faveur de l’illustre fils Cissé Ibrahima Bacongo. « Que notre Grand Maître, Tout Omnipotent et Tout Omniscient le comble de ses Bienfaits sans compter » a conclu Dosso Lemissa.
Notons que pour l’occasion, une forte délégation de Chefs Traditionnels, Guides religieux et responsables de la société civile issus de la commune de Koumassi dont le Ministre Bacongo est député, a tenu à être à ses côtés à Mankono.

Service de Communication
Commentaires


Comment