Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Les taxis-motos de Bangolo plaident pour la réduction des postes de contrôle
Publié le vendredi 12 aout 2016  |  AIP
Comment


Bangolo - Les conducteurs de taxis-motos de Bangolo (Ouest, région du Guémon) ont plaidé pour la réduction des postes de contrôle des forces de l’ordre lors d’une rencontre avec le préfet du département, Mamadou Coulibaly, les forces républicaines de Côte d’Ivoire, la gendarmerie et les agents des Eaux et forêts.

Selon eux, il s’agit de leur permettre de vivre véritablement de leur activité. « Avec les nombreux barrages, nous ne gagnons rien le soir pour la recette du propriétaire et pouvoir garder quelque chose pour les charges de notre petite famille. Faites quelque chose pour nous aider », a imploré leur porte-parole, Ganhiet Philippe.

Le préfet a promis tenir une réunion urgente avec le comité de gestion de la sécurité du département avant de convoquer une autre rencontre avec les conducteurs de taxis-moto pour régler définitivement la question.

Il leur a aussi recommandé de se mettre en règle vis-à-vis de la loi afin d’éviter d’éventuels accrochages avec les forces de l’ordre. la réunion s'est tenue mercredi à la préfecture.

Le transport avec les motos-taxis s’est développé avec la dégradation avancée des routes du département de Bangolo. Les acteurs du secteur sont en majorité des jeunes.

(AIP)

jn/hn/kg/tm
Commentaires


Comment