Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

La loi sur le VIH/Sida présentée aux populations d’Alépé
Publié le samedi 13 aout 2016  |  AIP
Comment


Alépé- Le district sanitaire d’Alépé, en collaboration avec une ONG dénommée « Djatan », a organisé un atelier pour informer et sensibiliser les populations locales à propos de la loi sur le VIH/Sida de juillet 2014.

Des membres de l’Association de femmes juristes de Côte d’Ivoire, Adou Honorine et Saraka Monique, ont animé l’atelier. Elles ont rappelé que cette loi vise à mieux protéger les populations, à encadrer la lutte et à renforcer la protection des personnes infectées et affectées par le virus.

« Les infractions liées aux comportements à risques, comportements discriminatoires, entre autres injures, dénigrements à l’endroit du malade, l’inobservation de l’obligation de soins par la personne vivant avec le VIH sont réprimés », ont-elles souligné.

Ces juristes ont notamment rappelé que le test de dépistage du VIH doit être volontaire et que les agents de la santé ne doivent en aucun cas divulguer le statut sérologique d’un patient, au risque d’être poursuivi en Justice.

Toutefois, un malade a l’obligation d’informer tous ses partenaires sexuels dans un délai de trois mois à compter de la date à laquelle il a su son statut. Sinon, la loi autorise les médecins à le faire à sa place, ont noté les deux juristes.

Des écoutes juridiques ont été également initiées afin de permettre aux participants de poser leurs préoccupations aux femmes juristes.

ayn/kg/cmas
Commentaires


Comment