Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ La très petite entreprise préconisée pour l’emploi des jeunes à Bouaké
Publié le dimanche 21 aout 2016  |  AIP
Comment


Bouaké - Considérant que les très petites entreprises sont des points de chute indéniables pour les demandeurs d’emplois, des entrepreneurs du centre et le Centre de gestion et de service de Côte d’Ivoire entreprise et développement ont initié vendredi à Bouaké, une journée autour de la question, en vue d’encourager les jeunes à s’y orienter vers cette catégorie d’entreprise.

Le coordonnateur de ce Centre, Arnaud Kpongbo, a encouragé les jeunes diplômés ou non à s’orienter vers la création de leur propre très petite entreprise ou à accepter d’y travailler pour faire leurs premiers pas, acquérir l’expérience nécessaire et partager également leur savoir avec ces entités économiques.

M. Kpongbo considère comme très petites entreprises celles qui emploient mois de 10 personnes et déclarent un chiffre d’affaires inférieur à cinq millions FCFA. La plupart évoluent dans l’informel. Le Centre de gestion et de service de Côte d’Ivoire entreprise et développement forme et aide celles qui sont dans l’informel à régulariser leur situation, a-t-il fait savoir.

Exposant sur le thème «La très petite entreprise, une solution pour l’emploi des jeunes à Bouaké», le conseiller en projet de l’Agence emploi jeune, Sahouin Atsè Nestor, a dressé un tableau de l’emploi de 1960 à 2016, démontrant que l’offre d’emplois a évolué de façon décroissante au cours de cette période et atteint un point critique actuel caractérisé par une demande largement supérieure sur le marché.

Il conseille, par conséquent, aux jeunes diplômés et déscolarisés d’opter pour l’entrepreneuriat avec un esprit de bonne moralité, dynamisme, conviction et à avoir une maîtrise de leur environnement pour savoir déceler les besoins des populations et monter de projet novateurs.

nbf/cmas
Commentaires


Comment