Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

JO 2016 : Le Président Ouattara félicite les médaillés ivoiriens
Publié le dimanche 21 aout 2016  |  AIP
TAC
© Ministères par DR
TAC 5 : Ouverture de la Conférence au Sommet en présence des présidents Ouattara et Kaboré
Les présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré ont présidé l`ouverture de la Conférence au Sommet de la cinquième édition du Traité de d`Amitié et de Coopération (TAC) Ivoiro-Burkinabé.
Comment


Abidjan, Le président de la République, Alassane Ouattara, a adressé samedi, des messages de félicitations aux deux athlètes ivoiriens médaillés dans la discipline du taekwondo, aux Jeux Olympiques (JO) 2016 de Rio de Janeiro (Brésil) qui s’achèvent ce dimanche.

« Toutes mes félicitations à toi Cheick pour ta victoire historique dans la catégorie des moins de 80 kg au Taekwondo. Bravo pour cet extraordinaire exploit qui place la Côte d'Ivoire sur la première marche du podium. Nous sommes tous fiers de toi ! », apprend-on sur la page facebook de la présidence, à l’endroit de Cissé Cheick Sallah Junior, le nouveau champion olympique des 80 kg Hommes.

« Bravo Ruth pour ta médaille de bronze dans la catégorie des moins de 67 kg au Taekwondo. Merci pour cette 2ème médaille olympique que tu offres à la Côte d'Ivoire et dont nous sommes fiers ! », a-t-il confié à Gbagbi Ruth Marie Christelle, qui a terminé au pied du podium des moins des 68 kg Dames.

Ces deux nouvelles médailles olympiques portent désormais à trois, le nombre total de lauriers à l’actif de la Côte d’Ivoire après celle d’argent obtenue en 1984 par Gabriel Tiacoh, à Los Angeles, aux Etats Unis.

Le dernier athlète ivoirien a été éliminé samedi. Il s’agit de Mamina Koné qui est tombée en 8è de finale des moins de 67 kg Dames. Ce sont au total 12 athlètes dans six disciplines qui ont défendu les couleurs de la Côte d’Ivoire à ces JO 2015 de Rio de Janeiro qui ont débuté le 05 août, rappelle-t-on.

(AIP)

fmo
Commentaires


Comment