Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Energie : une centrale de 372 mégawatt pour la Côte d’Ivoire
Publié le lundi 22 aout 2016  |  AIP
Comment


Abidjan, 22 août (AIP) - La société Star Energie de Côte d’Ivoire a signé samedi à Pékin avec son homologue chinois China Energy Engineerring Corporation (CEEC), un accord de production de 372 Mégawatt d’électricité en vue d’augmenter la production ivoirienne.

L’accord a été conclu en présence de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire, M. Dosso Adama, rapporte une note d’information de la chancellerie transmise lundi à l’AIP.

Cet accord, d’un montant de 367 000 000 Euros, devrait permettre à la Côte d’Ivoire d’augmenter sa capacité énergétique dans toute la zone côtière puisqu’il sera construit à Songon, selon le président du conseil d’administration, M. Amon Richard.

Ouvrant la série des allocutions, M. Dosso Adama Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Populaire de Chine a, au nom du chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, exprimé toute sa gratitude de voir la confiance toujours renouvelée de l’Etat chinois envers son pays.

Au nom de la société China Energy Engineerring Corporation, M. Yu Gang a salué la confiance des Ivoiriens en la technologie chinoise ces dernières années, montrant ainsi que leur expertise dans la production d’énergie s’exporte très bien.

La société CCEC qu’il dirige fournit depuis sa création son appui technique à plus de 80 pays dans le monde, constituant de ce fait, selon M.Yu, l’une des meilleures dans ce domaine. C’est pourquoi il invite les Ivoiriens à croire et à soutenir ce projet qui augmentera considérablement la production nationale.

Clôturant la série des allocutions, le directeur de Star Energie a quant à lui rassuré ses partenaires que la signature puis la réalisation prochaine de ce projet ouvrira la porte à d’autres projets aussi importants les uns que les autres en Côte d’Ivoire. Il a rassuré ses partenaires que tout sera mis en œuvre afin que la fin du projet pour 2018 soit une réalité.

Ce projet permettra de couvrir les besoins de plus en plus grandissants des entreprises, des usines, mais aussi des foyers d’habitation en énergie, développant ainsi l’activité économique du pays qui se veut émergent en 2020.

Le lancement des travaux est prévu pour le dernier trimestre de l’année 2016 sur le lieu du chantier en Côte d’Ivoire.


akn/cmas
Commentaires


Comment